Free poursuit l’UFC Que Choisir pour diffamation

0

Il y a un an et demi, l'association de défense des consommateurs avait qualifié Free « d'autiste ». Free a porté plainte devant les tribunaux.

L'audition devant le tribunal correctionnel s'est déroulée hier. Le jugement fut mis en délibéré au 7 décembre prochain. 

L'affaire remonte en mai 2006 où l'UFC avait écrit « des centaines de consommateurs, adhérents de l'association et victimes partout en France de l'opérateur Free, allaient saisir des juges de proximité ». Malgré les « multiples condamnations par les tribunaux« , Free « reste incroyablement autiste« , déplorait l'association.

Juin 2006, l'association en remettait une couche et affirmait que Free concentrait 51% des plaintes.

L'avocate de Free a dénoncé à l'audience l'opération « coup de poing » mené par l'UFC l'an passé, les chiffres faux concernant le nombre de plaintes.

Pour l'avocat de l'UFC, les propos incriminés « n'excédaient pas le droit de libre critique« .

Source : AFP

Partager

A propos de l'auteur

Bougnat pure souche, connecté en réseau salers. Ne risque pas d'avoir la fibre optique ("nom di diou").

Les commentaires sont fermés.