Après le Royaume-Uni, Iliad lorgnerait sur l’Italie

1

Après avoir renoncé à l’idée de s’implanter au Royaume-Uni, le groupe Iliad (maison-mère de Free) chercherait désormais à s’installer en Italie, à l’aune d’une opération de fusion profitable.

La perspective d’une fusion entre les opérateurs VimpelCom (Wind) et Three Italia (Hutchinson) ouvre la perspective de l’émergence d’un nouvel acteur en Italie. En effet, pour contenter les autorités concurrentielles, les deux acteurs seraient amenés à réaliser quelques concessions en cédant des actifs tels que des fréquences et des pylônes, potentiellement à un nouvel entrant.

Selon Bloomberg, qui cite une source proche du dossier, plusieurs acteurs internationaux seraient sur les rangs : le britannique Sky, l’helvète Swisscom, ou encore le français Iliad auraient manifesté leur intérêt.

Iliad a récemment confirmé qu’il s’est un temps intéressé au marché britannique, dans le cadre d’une opération similaire. Une fusion prévue entre les opérateurs locaux Three (Hutchinson) et O2 (Telefónica) aurait pu permettre son arrivée via des concessions similaires. Le veto prononcé par la Commission européenne a toutefois mis fin aux envies d’Iliad.

Rappelons que Xavier Niel, actionnaire majoritaire d’Iliad, a déjà mis, indirectement, un pied sur le marché italien. Il détient en effet près de 15% du capital de Telecom Italia, sous forme d’options d’achat d’actions.

Source : Bloomberg, via Boursier.com

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

1 commentaire

  1. Réagir sur le forum