3617 ANNU, toujours une valeur sûre pour Iliad

7

C’est dans les vieux pots…

Premier secteur d’activité historique du groupe Iliad, le minitel, particularité franco-française née en 1982 (il y a 28 ans !), n’est pas mort et fédère encore un parc de 2 millions d’utilisateurs…

France Telecom l’a annoncé : aujourd’hui encore, 2 millions de personnes continuent à utiliser le minitel en France. En l’absence de commercialisation de nouveaux minitels, la moitié d’entre eux utilisent désormais leur PC ; un simple modem et un logiciel adapté suffisent. Ce qui n’empêche pas les anciens terminaux d’être recyclés et remis sur le marché…

Bien que la plupart des services minitel de la première heure aient désormais fermé leurs portes, plusieurs valeurs sûres subsistent. C’est le cas du fameux annuaire de France Telecom, le 3611 (gratuit les 3 premières minutes), qui a retardé sa fermeture face à la demande, mais également de services privés comme le célèbre 3617 ANNU.

Mieux encore, le service d’annuaire inversé d’Iliad lui assurerait encore 1 million d’euros de chiffre d’affaires par an ! Impressionnant pour un support que de nombreux internautes croyaient aujourd’hui totalement dépassé et délaissé.

L’extinction du minitel est toujours prévue pour l’année prochaine, en septembre 2011, par France Telecom. Ce dernier n’exclut pourtant pas de devoir prolonger cette durée de vie ou mettre en place des « technologies de remplacement », si la demande est encore forte.

Source : Le Monde

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

7 commentaires

  1. c'est ceux qui n'ont pas d'ordi qui utilisent encore le minitel !
    Si au cout d'un ordi, vous ajoutez le forfait internet, pour consulter de temps en temps l'annuaire, le minitel est 'économe' !

  2. Réagir sur le forum