Google maintient son investissement dans la cybersécurité de ses programmes

0

6,7 millions de dollars, c’est le montant astronomique versé l’an dernier par Google à des hackers pour palier aux bugs de sécurité rencontrés sur Android par Google Play et Chrome, et recrutés sur 62 pays à travers le monde.

Une somme qui s’inscrit en légère augmentation par rapport à celle exposée sur l’ensemble de l’année 2019, qui s’évaluait à 6,5 millions de dollars alors que le différentiel 2018/2019 était lui spectaculaire.

Google Chrome particulièrement impacté au niveau sécurité…

Dans la ligne de mire, Google Chrome, victime de pas moins de 300 bugs de sécurité et pour lequel Google débourse une majeure partie du budget sécurité alloué soit pas moins de 2,1 millions de dollars.

La Chine se révèle dans le domaine, particulièrement révélatrice de talents, malgré les mesures de boycott qui avaient été mises en place par l’Administration Trump et notamment en raison d’une défiance vis-à vis-de sa perception justement de la sécurité ; notion qui a mis au ban notamment la firme Huawei les deux dernières années et privé ses équipements de l’ensemble des applications Google.

Guang Gong et son staff de recherche pour la firme Quihoo360 sont dans le peloton de tête avec 8 exploits pour Android mis en évidence, ainsi qu’il en témoigne sur Twitter.

Pour Google Chrome, le montant déboursé par le groupe de Mountain View a atteint un record à 2,1 millions de dollars et la découverte de 300 bugs de sécurité. Le montant des récompenses a été de 1,74 million de dollars pour Android.

Un investissement en matière de sécurité qui permet de soutenir les programmes sur la cybervulnérabilités sans pour autant obtenir … de résultats concluants.

Share.

About Author

Responsable légal, responsable d’édition, auteur et hébergeur.

Comments are closed.