Google : l’Allemagne met le nez dans ses pratiques anticoncurrentielles

1

Google n’est plus en odeur de sainteté sur le sol allemand et fait l’objet d’une nouvelle investigation au sujet de pratiques anticoncurrentielles avant probablement, de se voir imposer quelques limites.

Cette procédure ne devrait pas effrayer le géant américain, qui fait les frais, depuis le 5 janvier dernier, au milieu d’un certain nombre d’actions judiciaires, d’une nouvelle initiée par l’Office Fédéral Anti-Cartel allemand visant à mettre en place un certain nombre de restrictions à l’égard de Google.

L’autorité de régulation estime en effet que le poids de Google sur le marché numérique a une importance significative ayant un impact sur la concurrence, ce qui la contraindrait à prendre des mesures drastiques visant à les encadrer, conformément aux dispositions légales mises en place l’an dernier à ce sujet.

Une situation qui verrouille le marché de l’intérieur.

Au regard de ces dispositions, l’autorité de régulation s’était lancée dans des investigations poussées notamment sur Facebook ou bien encore Amazon, avant de s’intéresser à Google, de manière à mettre en place des mesures rapides contre cette situation de quasi monopole ; rappelant dans le même temps que Google était en possession de 80% des parts de marché dans son domaine d’intervention, plaçant la Firme de Mountain View dans une position dominante sur le marché du moteur de recherches comme de la régie publicitaire sur le sol allemand, à travers YouTube, le Playstore et Android, lui permettant d’imposer ses propres règles.

Si l’objectif visé est de permettre aux moteurs de recherche locaux de prendre leur place sur le marché, reste à savoir si leur poids respectif sera suffisant pour ce faire dans un avenir proche.

Share.

About Author

Responsable légal, responsable d’édition, auteur et hébergeur.

Un commentaire

Ajouter un commentaire