Tigo Sénégal : un rachat contesté par Wari, l’acquéreur éconduit

0

Le rachat de l’opérateur Tigo Sénégal par Xavier Niel et un groupe d’investisseurs, annoncé hier, est contesté par le groupe Wari — qui avait initialement été retenu comme acquéreur.

Dans un communiqué, le groupe sénégalais Wari a dénoncé l’annonce du groupe Millicom, qui annonçait la cession de son opérateur Tigo au Sénégal à un conglomérat d’investisseurs (Yérim Sow, Xavier Niel et le groupe Axian). Initialement retenu comme acquéreur au mois de février, Wari a vu son accord dénoncé par le groupe Millicom, qui indique simplement avoir « exercé ses droits de résilier l’accord de cession ».

Wari « rejette catégoriquement » cette résiliation unilatérale du contrat. Le groupe affirme avoir « respecté tous ses engagements ». L’acquéreur éconduit indique avoir déjà payé « le déposit initial de 10 millions de dollars » et avoir planifié le « paiement du reliquat au plus tard le 2 novembre 2017 ».

Vers une possible action en justice

Bien décidé à ne pas laisser le rachat s’effectuer sans lui, Wari en appelle aux « autorités sénégalaises et prend l’opinion à témoin pour empêcher pareille forfaiture ». La firme n’hésite pas à brandir l’éventualité d’un recours en justice, « si Millicom persiste dans cette décision prise unilatéralement ».

Bien que les conditions de l’annulation décidées par Millicom restent troubles, les polémiques récentes autour du financement du groupe Wari pourraient en être à l’origine. En mars 2017, déjà, une tentative de rachat de la SIAB (Société Interafricaine de Banque) par Wari échouait, suite à un véto des autorités. La commission bancaire de l’UMOA évoquait alors « le flou qui entoure la gouvernance du groupe Wari, ainsi que la provenance des fonds qui ont servi à racheter les parts de la Libye dans le capital de la Banque » (dans l’hebdomadaire togolais La Nouvelle Tribune).

Source : Seneweb.com

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum