Salt, un investissement dur à rentabiliser pour Xavier Niel

0

Salt ne se révèle pas un pari payant pour Xavier Niel. L’homme d’affaires avait racheté l’opérateur, alors sous le nom d’Orange Suisse, en 2015.

Selon la Lettre A, Xavier Niel ne parvient pas à rentabiliser son investissement en Suisse. Racheté pour la coquette somme de 2,3 milliards d’euros, Salt peine à prouver sa valeur : ne dégageant que peu de profit, la firme risque de ne pas pouvoir financer le passage prochain à la 5G.

La lettre spécialisée affirme même que Xavier Niel serait tenté de sortir purement et simplement du marché suisse. À cette fin, Patrick Drahi (Altice) aurait été approché — avant les déboires de son groupe en bourse, ndlr — mais aurait décliné, jugeant le dossier trop cher.

Source : la Lettre A

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum