La CNIL épingle l’École 42 pour « vidéosurveillance excessive »

0

Les étudiants de 42 feraient l’objet d’une « vidéosurveillance » permanente, y compris sur les lieux de vie, sans en être correctement informés.

Innovante et gratuite, l’école d’informatique 42, fondée par Xavier Niel, n’aurait pas que des bons côtés. La CNIL (Commission nationale informatique et libertés) a publié ce jour une mise en demeure adressée à l’entité « 42 », association non-lucrative qui assure la gestion de l’école du même nom, pour « vidéosurveillance excessive ».

Après avoir procédé à un contrôle sur place en février 2018, la Commission a relevé un certain nombre d’anomalies :

Elle a notamment constaté que des caméras filmaient en permanence les espaces de travail des étudiants, les bureaux dédiés au personnel administratif ainsi que des lieux de vie telle que la cafétéria. En outre, les personnes filmées n’étaient pas correctement informées. Par ailleurs, la plupart des images issues de la vidéosurveillance étaient accessibles en temps réel aux étudiants sur le réseau intranet de l’école à partir de leur espace personnel.

42 devra redimensionner son dispositif de vidéosurveillance

La CNIL rappelle qu’elle juge « excessif » tout système de « surveillance constante » pesant sur des salariés ou des étudiants, et demande à 42 de réviser son dispositif en conséquence.

L’école devra également faire en sorte de mieux informer tout étudiant, salarié ou visiteur de la nature de la vidéosurveillance mise en place. Enfin, l’accès aux images devra être restreint à un personnel habilité.

42 dispose d’un délai de deux mois pour se conformer à la décision. Faute de quoi, la formation restreinte de la CNIL pourra être réunie pour prononcer une sanction.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum