Blackpills, la VOD mobile, est (enfin) disponible

1

Plus d’un mois après sa date de lancement officielle, Blackpills est enfin « vraiment » disponible, via une app pour iOS et Android.

La plateforme de VOD Blackpills, pensée pour une consommation de vidéo sur mobiles, est enfin disponible. Elle avait fait l’objet d’un lancement officiel dès le 29 mars en France, mais l’application idoine n’était pas encore disponible sur les plateformes de téléchargement d’iOS et Android. Résultat : à part une poignée de beta-testeurs, personne ne pouvait y accéder…

Finalement, l’app est enfin disponible dès aujourd’hui sur l’App Store d’Apple et sur le Play Store de Google. À l’origine de ce retard : la validation consciencieuse d’Apple, qui a tenu à vérifier que le contenu de l’ensemble des séries proposées sur la plateforme était bien « tout public ». Satellifax indique que cette vérification a entraîné un retard de plus d’un mois sur les délais initialement prévus par les équipes de Blackpills.

Rappelons que le service de mini-VOD a opté pour un modèle « freemium ». Il sera possible d’utiliser l’application gratuitement pour regarder, pendant un temps limité, les nouveaux épisodes des séries en qualité HD. En contrepartie, des publicités s’afficheront. Les abonnés bénéficieront, eux, d’un accès anticipé aux nouveaux épisodes, d’un catalogue complet de contenus et d’une qualité jusqu’à la 4K sur les appareils compatibles. Cette offre premium, qui sera lancée prochainement, serait proposée à 1,99 € par mois.

Du contenu fourni par Luc Besson et Renaud Le Van Kim

Pour son lancement, Blackpills bénéficie de plusieurs productions originales, dont Playground. Initialement pensé par EuropaCorp, la société de production de Luc Besson, le concept précédemment connu sous le nom de Killer’s School verra finalement le jour sous la coupe de Together Studio, la société de Renaud Le Van Kim. Tournée en anglais à Paris, elle sera composée de 10 épisodes de 10 minutes chacun, indique Variety. Blackpills accueille également You Got Trumped, une mini-série humoristique sur le nouveau président américain, déjà aperçue sur YouTube.

La société a été co-fondée, à parts égales, par deux bonnes connaissances de Xavier Niel : Daniel Marhely, co-fondateur de Deezer, et Patrick Holzman, co-fondateur d’Allociné, ex-CanalPlay, et ex-directeur audiovisuel du groupe Iliad. Niel a apporté cinq millions d’euros au projet, sous forme d’obligations convertibles en actions.

Source : Satellifax

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

1 commentaire

  1. Réagir sur le forum