Blackpills, la plateforme de VOD mobile, est officiellement lancée

0

La plateforme de VOD Blackpills, co-financée par Xavier Niel à hauteur de cinq millions d’euros, se lance aujourd’hui en France… en théorie.

Pensée pour un consommation de vidéo par abonnement sur mobiles, Blackpills a fait l’objet d’un lancement officiel aujourd’hui en France, quelques jours seulement après les États-Unis. Pourtant, la plateforme en elle-même ne devrait être accessible que début avril : à l’heure actuelle, l’application idoine n’est pas encore disponible sur les plateformes de téléchargement d’iOS et Android.

Le service de mini-VOD a finalement opté pour un modèle « freemium ». Il sera possible d’utiliser l’application gratuitement pour regarder, pendant un temps limité, les nouveaux épisodes des séries en qualité HD. En contrepartie, des publicités s’afficheront. Les abonnés bénéficieront, eux, d’un accès anticipé aux nouveaux épisodes, d’un catalogue complet de contenus et d’une qualité jusqu’à la 4K sur les appareils compatibles. Le coût de l’abonnement mensuel n’a pas été confirmé, mais il ne devrait pas dépasser les 10 €.

Du contenu fourni par Luc Besson et Renaud Le Van Kim

Pour son lancement, Blackpills bénéficie de plusieurs productions originales, dont Playground. Initialement pensé par EuropaCorp, la société de production de Luc Besson, le concept précédemment connu sous le nom de Killer’s School verra finalement le jour sous la coupe de Together Studio, la société de Renaud Le Van Kim. Tournée en anglais à Paris, elle sera composée de 10 épisodes de 10 minutes chacun, indique Variety. Blackpills accueille également You Got Trumped, une mini-série humoristique sur le nouveau président américain, déjà aperçue sur YouTube.

La société a été co-fondée, à parts égales, par deux bonnes connaissances de Xavier Niel : Daniel Marhely, co-fondateur de Deezer, et Patrick Holzman, co-fondateur d’Allociné, ex-CanalPlay, et ex-directeur audiovisuel du groupe Iliad. Niel a apporté cinq millions d’euros au projet, sous forme d’obligations convertibles en actions.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum