Vers une prise en compte de l’ADSL dans les audiences MediaCabSat

8

Médiamétrie envisage de faire évoluer son système d’audience leader et reconnu pour prendre en compte la télévision par ADSL chez trois opérateurs majeurs (Orange, Free et SFR).

Le MediaCabSat, bien qu’universellement reconnu en tant que système d’audience fiable (notamment par les régies publicitaires), est à l’heure actuelle toujours incapable de mesurer la télévision par ADSL (bien qu’il prenne déjà en compte le satellite ainsi que le câble en plus des circuits de diffusion hertziens).

Face à la montée croissante de la télévision par ADSL, Médiamétrie envisage finalement d’intégrer des mesures d’audience couvrant les trois principaux fournisseurs d’IPTV en France : Orange, Free et SFR. A ces fins, une réunion sera organisée le 8 octobre, réunissant un « comité câble et satellite » composé de représentants d’opérateurs, de chaînes, d’agences média et d’annonceurs.

Si l’évolution du système se confirme, cela pourrait bien changer la donne pour de nombreuses « petites » chaînes qui ne diffusent que par, ou principalement par, l’ADSL. Cela va dans le sens de la tendance actuelle de baisse d’audience des grandes chaînes, déjà constatée sur la TNT.

Source : Satellifax

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

8 commentaires

  1. Cela fait des années que la télévision par ADSL existe, que Free (et sûrement d'autres opérateurs) propose une mesure d'audience en direct et c'est aujourd'hui que Médiamétrie s'en aperçoit ! Cela montre le sérieux de leurs mesures ! Et dire que tous les décideurs en publicité se basent là-dessus ! Bravo !

  2. serged a écrit :
    que Free (et sûrement d'autres opérateurs) propose une mesure d'audience en direct et c'est aujourd'hui que Médiamétrie s'en aperçoit !
    Il ne faut pas tout confondre: il y a mesure d'audience et mesure d'audience... Médiamétrie utilise un panel et des technos qui permettent de relever quel(s) membre(s) du foyer regardent la TV à un instant T, cf. Wikipédia Les statistiques venant de FAI sont - elles - beaucoup moins précises, et donc beaucoup moins pertinentes pour les annonceurs qui visent en général un public précis (âge/sexe/catégorie socioprofessionnelle/...). Autre exemple: si j'oublie d'éteindre ma box pendant une nuit, je vais être comptabilisé comme spectateur alors qu'en fait je serai allé me coucher.

  3. nouknouk a écrit :
    Il ne faut pas tout confondre: il y a mesure d'audience et mesure d'audience...
    Oui enfin les mesures d'audience sur un "panel" restent quand meme bien moins précises que la mesure réelle. Certes, on peut "fausser" ces chiffres, mais concrètement, ca reste un pourentage faible d'erreur. Sinon sur la prise en compte par mediametrie, c'est pas trop tot, mais la résistance est rude tant elle profite aux chaines du cable qui n'ont pas vraiment envie que le monde se rende compte a quel point les chiffres médiamétrie sont faux. En mêe temps, il y va de la crédibilité de mediamétrie, donc on peut raisonnablement penser que l'ADSL va arriver. Mais quand ...?

  4. Dfg a écrit :
    Il ne faut pas tout confondre: il y a mesure d'audience et mesure d'audience...
    Oui enfin les mesures d'audience sur un "panel" restent quand meme bien moins précises que la mesure réelle. Certes, on peut "fausser" ces chiffres, mais concrètement, ca reste un pourentage faible d'erreur.
    Bien au contraire, un panel représentatif avec une mesure précise est bien plus fiable ! Pour ceux qui se souviennent de l'époque où Audience15 était encore disponible chez Free, il n'était pas rare qu'on retrouve une chaîne comme XXL dans le top 15 le matin à 7h... alors que la chaîne ne diffuse rien à cette heure... tout simplement parce que de nombreux Freenautes éteignent la télé sans éteindre la Freebox, faussant ainsi complètement les statistiques (et pas qu'un peu !).

  5. Dfg a écrit :
    Oui enfin les mesures d'audience sur un "panel" restent quand meme bien moins précises que la mesure réelle.
    Tu n'as pas lu l'ensemble de mon message, notamment la partie où je parle de qualitatif: avec Médiamétrie, la notion de présence permet de savoir le nombre, certes, mais surtout le type d'individu devant la TV. Parce qu'en tant qu'annonceur ce qui est réellement important c'est de connaître le profil de celui qui regarde son annonce. Si je vends un baril de lessive, les enfants ne m'intéressent absolument pas ; par contre si je vends le dernier jouet à la mode, c'est uniquement eux que je vais cibler. Et cette différence là - que Free (ou un autre FAI) ne peut pas quantifier - est fondamentale et fera toute la différence entre une campagne 'aux petits oignons' et une campagne où on jette l'argent par les fenêtres. Quant à la notion de quantitatif:
    les mesures d'audience sur un "panel" restent quand meme bien moins précises que la mesure réelle.
    Au delà de l'exemple de yoann007, les sondages sur les élections (par exemple) montrent que l'utilisation d'un panel bien qualifié et représentatif donnent de bons résultats en général, avec une marge d'erreur relativement faible.

  6. Enfin faut pas pouser nont plus la "précision" des boitiers médiamétries. C'est un boitier avec une télécommande et des numéros dessus. Si tu es de la famille et que tu rentres dans la pièce de la télé tu dois appuyer sur le bouton qui te correspond. Ensuite si tu en sort il faut aussi appuyer. Enfin, si un ami arrive, il y a un bouton spécial et il faut indiquer age/sexe&co ... C'est tellement fastidieux que je peux vous garantir que ceux qui l'ont finissent par "oublier" d'appuier assez souvent sur les boutons, voire de carrement mettre toujours le même bouton ;) On est vraiment au royaume de l'approximation... De plus rien n'empeche Free de rajouter un bandeau audimat qui ferait la même chose ;-) (indiquer les segments des personnes devant) A+ TM

  7. Réagir sur le forum