TF1, Canal+ et M6 unis contre la vente de Numéro 23

0

Le futur rachat de Numéro 23, chaîne de la TNT, par NextRadioTV n’est pas du goût de tous. Les groupes TF1, Canal+ et M6 se sont unis contre ce projet, qu’ils contestent auprès du CSA.

Dans une lettre commune adressée au Conseil supérieur de l’audiovisuel, les trois chaînes se dressent contre le rachat de Numéro 23, créée fin 2012 pour accompagner le lancement d’une nouvelle salve de chaînes de la TNT HD gratuite, par NextRadioTV (BFM TV, BFM Business, RMC, RMC Découverte, etc.) pour 88,3 millions d’euros. Ils dénoncent la plus-value réalisée dans l’opération par le fondateur de la chaîne, Pascal Houzelot, et n’hésitent pas à dénoncer ce qu’ils qualifient de « fraude caractérisée à la loi audiovisuelle ».

Ils soulignent en effet que, lors de l’élaboration du dossier de la chaîne auprès du CSA, Pascal Houzelot a obtenu la réduction du délai minimal prévu par la clause de revente de sa fréquence (passé de cinq ans à deux ans et demi) et a très vite entrepris les démarches de vente du canal. Les chaînes concurrentes y voient donc une « opération de spéculation sur les fréquences » qui profiterait aux actionnaires de Numéro 23, Houzelot en tête (avec plus de 70% des parts) ainsi que d’autres investisseurs minoritaires tels que Bernard Arnault, Jacques-Antoine Granjon, ou Xavier Niel.

TF1, Canal+ et M6 accusent enfin le CSA d’avoir fait preuve de « clémence » par le passé envers les manquements de NextRadioTV, repreneur de Numéro 23, et s’estiment lésés par une « distorsion de concurrence ».

Ils demandent au Conseil, ni plus ni moins, d’ « empêcher la réalisation de l’opération » de vente de Numéro 23. Et n’hésitent pas à faire planer la menace d’un recours en justice, le cas échéant…

Source : Challenges

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum