TF1 à son plus bas niveau d’audience historique

16

La grande chaîne qui décrépit

La lente chute des audiences constatée sur l’ensemble des grandes chaînes nationales historiques, depuis l’arrivée de la TNT, touche particulièrement TF1. Au mois de juillet 2011, la chaîne a enregistré son plus bas niveau d’audience historique…

En passant pour la première fois sous la barre des 23% de part d’audience mensuelle (22,8% chez les téléspectateurs de quatre ans et plus, pour être exact), la première chaîne réalise une contre-performance impressionnante. En perdant 1,1 point en un an, et 0,5 depuis le seul mois de juin, TF1 a été menacée aussi bien en journée (notamment par le Tour de France, sur France Télévisions) qu’en soirée (où la chaîne doit faire face aux populaires magazines de M6 tels que “L’amour est dans le pré”).

M6 est d’ailleurs la seule chaîne historique à tirer son épingle du jeu et à connaître une progression de son audience cette année. Avec une part d’audience de 10,5%, la chaîne gagne 0,5% sur un an, ce qui lui permet de conforter sa nouvelle place en tant que troisième chaîne française — ravie à France 3 en début d’année 2011.

Les nouveaux canaux de la TNT gratuite représentent, pour leur part, près d’un quart de l’audience nationale (23,6 %), avec des leaders globalement inchangés : TMC mène toujours la course (3,4%), suivi de près par W9 (3,2%). S’ensuivent Direct 8, NRJ 12, Gulli et France 4, pour les plus populaires.

L’institut Médiamétrie souligne que, pour la première fois dans son étude, il prend en compte le visionnage de programmes en différé jusqu’à 7 jours après la diffusion (sur des plateformes de catch-up TV telles que M6 Replay, Pluzz, etc.). Son impact demeure toutefois limité sur les résultats d’audience, puisqu’en juillet, sur une moyenne de 3h34 de visionnage par spectateur, la part de la télévision de rattrapage est estimée à… seulement 2 minutes 57 secondes.

Source : Médiamétrie, Les Échos

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

16 commentaires

  1. On a peut être enfin autre chose à faire que de regarder ces imbécilités qui abaissent l'être humain au rang de phénomène de foire.....

  2. patoche 13004 a écrit :
    On a peut être enfin autre chose à faire que de regarder ces imbécilités qui abaissent l'être humain au rang de phénomène de foire.....
    Mouais enfin... si les gens regardent M6, NRJ12 ou d'autres daubes à la place, c'est pas mieux.

  3. Je ne regarde même plus la page TF1 sur mon télé Z, il y en a assez des débilitées, je ne comprend pas comment tant de monde en ont réclamé, car si il y a ces programmations, c'est qu'il y a de l'audience, qu'y a t-il dans la tête des gens. Pour les autre chaines, c'est pas toujours mieux. On devrais aussi penser aux enfants en leur proposant autre choses que des dessins animés d'un niveau souvent douteux. Favoriser de façon plus soutenue la découverte des sciences, du monde, des math des langues, de l'art, de l'histoire et de la géopolitique des leur plus jeune âge. Cela en coordination avec l'éducation nationale pour revaloriser et aider les enseignants à rehausser la qualité de leur diffusion du savoir, et développer l'esprit critique des jeunes.(peut être qu'à l'âge du collège, ils seraient plus réceptifs) A moins que cela fasse peur d'avoir plus tard des gens d'une génération de masse qui réfléchis intelligemment. Heureusement qu'avec la zapette on arrive on arrive à trouver des magazines et des docus de temps à autre. Un grand merci à certaines chaines et leur journalistes qui font un réel travail de culture, et aux reporters qui exercent souvent au péril de leur vie.

  4. yvain de nice a écrit :
    On devrais aussi penser aux enfants en leur proposant autre choses que des dessins animés d'un niveau souvent douteux. Favoriser de façon plus soutenue la découverte des sciences, du monde, des math des langues, de l'art, de l'histoire et de la géopolitique des leur plus jeune âge. Cela en coordination avec l'éducation nationale pour revaloriser et aider les enseignants à rehausser la qualité de leur diffusion du savoir, et développer l'esprit critique des jeunes.
    Je crois que tu te trompes simplement de média. La télé n'est pas là pour éduquer ou instruire. Il existe d'autres outils bien mieux adaptés pour cela. Le fait que les gens regardent plus M6 que TF1 n'a rien de spécialement bénéfique ou réjouissant, c'est exactement la même soupe au final. Je commencerai à me réjouir le jour où le temps moyen par Français consacré à la télévision par mois chutera, mais ce n'est hélas pas la tendance ;)

  5. On devrais aussi penser aux enfants en leur proposant autre choses que des dessins animés d'un niveau souvent douteux. Favoriser de façon plus soutenue la découverte des sciences, du monde, des math des langues, de l'art, de l'histoire et de la géopolitique des leur plus jeune âge. Cela en coordination avec l'éducation nationale pour revaloriser et aider les enseignants à rehausser la qualité de leur diffusion du savoir, et développer l'esprit critique des jeunes. Yoann007 a répondu Je crois que tu te trompes simplement de média. La télé n'est pas là pour éduquer ou instruire. Il existe d'autres outils bien mieux adaptés pour cela. Le fait que les gens regardent plus M6 que TF1 n'a rien de spécialement bénéfique ou réjouissant, c'est exactement la même soupe au final. Je commencerai à me réjouir le jour où le temps moyen par Français consacré à la télévision par mois chutera, mais ce n'est hélas pas la tendance Yvain de Nice rétorque Oui, je suis d'accord avec toi il y a beaucoup de chose à faire en dehors de la télé et du virtuel, malheureusement la télé est dans tous les foyers toutes classes sociales confondues, et les enfants (pas toujours les plus favorisés) passent énormément d'heure devant la lucarne. C'est ici que les enseignants pourraient intervenir en mettant du concret, de l'expérimental, de l'analyse et de la réflexion. Il faudrait qu'il y ai une véritable interaction entre l'outil de propagation du savoir que sont les médias (dont la télé pour une très grande part) et la communauté éducative: une triangulation médias, parents (oui eux aussi) et les enseignants. Je pense que cela fait parti des enjeux de l'évolution de notre société. Fini l'époque ou le maître était le détenteur absolue du savoir, ou l'enfant ouvrait le livre à la page X et faisait l'exercice Y à la plume sergent major. Nous avons de nouveaux outils, allons vers de nouvelles méthode de travail et de nouvelles approches du savoir.

  6. il y aurait aussi une autre raison de la chute d'audience des grandes chaînes: Leur "show" quotidien 20h00 - 20h30, qui n'est plus un journal objectif, mais une machine à spectacle, destinée à retenir captif le téléspectateur pour le fameux "prime time" qui suit... On ne diffuse plus dans ce show que du sensationnel, ou en présentant l'information comme si, et on est arrivé a ne plus diffuser une information si on ne dispose pas d'image, ou à ce moment en diffusant un "truc qui ressemble" sorti des archives. Pour en rajouter une couche (soi-disant pour se conformer aux exigences du CSA) on annonce que "les images qui vont suivre peuvent choquer). Et France 2 n'a pas grand chose à envier à TF1 sur le sujet! En résumé, avant le show, on a des jeux, et pendant le show, on a du sang!!! On se croirait en pleine décadence de l'empire romain...

  7. TF1 a été rayé de mes chaines depuis l'affaire PPDA. Laurence Ferrari a dû payer de sa personne auprès du schrumpf de l'Elysée pour avoir cette place et ça n'est pas moi qui soutiendra le parrain du fils au schrumpf pour TF1 ou pour Bouygues télécom (il a tout fait pour que Free n'ai pas la 4e licence Mobile) Pas une larme pour ces gens là!

  8. Réagir sur le forum