Explications sur les choix faits pour Roland Garros HD

188

 

Tchi Southivong, un des responsables de la société Ateme (s’occupant du soft d’encodage du flux Roland Garros HD) nous expose les choix techniques qui ont été réalisés pour cette diffusion en haute définition à un débit de 5,2 mbps contre 12 mbps chez France Télécom…

La suite, ci-dessous.


Date : Tue, 30 May 2006 16:05:17 +0200
From : « Tchi Southivong »
Newsgroups : proxad.free.adsl.tv
Subject : Re : Roland Garros avec Freebox V4 : ça marche

Mon cher Jean-François,

« Zodiaque » a écrit dans le message de news :
[email protected]

> > Le son est merdique car c’est du He-AAC à 64 Kbps

J’ai suivi avec grand intêret tes interventions ici même et je regrette que
pour quelqu’un qui se prétend « expert » dans le domaine, tu aies pu débiter
autant d’inepties. Que tu sois le dieu de la courbe PSNR en encodage double
passe de DVD, c’est une chose, mais là on est dans un domaine d’encodage
audio et video broadcast où tu as encore visiblement des choses à découvrir
 🙂

Donc pour tenter d’arrêter l’hémorragie d’affirmations délirantes de gourous
auto-proclamés de la compression sans même voir le flux concrétement (la HD
à 5 mb/s c’est impossible, ca sera dégueux, c’est de la fausse HD, c’est du
720p ou du 1080i, l’audio à 64 kb/s c’est n’importe quoi, etc.), je vais
essayer de clarifier un certain nombre de points.

Tout d’abord, n’oublions pas que le premier objectif de Free est de trouver
le meilleur compromis permettant de fournir la meilleure qualité de service
à un maximum d’abonnés. Cela se traduit par un débit le plus bas possible
(le moindre kb/s de gagner c’est des freezes en moins) tout en essayant de
fournir « l’expérience » HD. A côté de cela, il fallait aussi un flux pas trop
dur à décoder pour les abonnés en multiposte.

Compte tenu de ces éléments, il a fallu faire un choix technique et accepter
certains compromis. En effet, on aurait pu encoder un flux en 1920x1080p @
60 Hz à 12 mb/s pour les 5 abonnés français qui habitent dans un NRA ou bien
produire un flux à 0.5 mb/s soit disant « HD » mais qui est au final aussi
flou que de la SD sur un écran géant. Cela n’a dans un cas comme dans
l’autre évidemment aucun intérêt.

Ainsi dans le cadre de Roland Garros, on a fait le choix technique suivante
 :

– Flux video en MPEG-4 AVC HP avec une résolution de 960x1080i à 4.8 mb/s
– Flux audio en MPEG-4 AAC HE 48 kHz à 64 kb/s
– Débit transport MPEG-2 TS à 5.2 mb/s

Ces choix ont été motivé par les raisons suivantes :

– Pour la vidéo :

FTV filme avec des caméras 1080i pour avoir un maximum de fluidité dans les
mouvements. Afin de préserver au mieux cette fluidité, nous avons conserver
l’entrelacement et la résolution verticale originale HD. C’est pour cette
raison que le flux est en 1080i. Toutefois passer du 1920×1080 sur un réseau
ADSL avec nos moyens actuels n’était pas raisonnable en terme de qualité et
en plus personne n’aurait pu le décoder en multiposte. Nous avons donc
essayé différentes résolutions horizontales (1440, 1280, 960) et finalement
c’est le 960x1080i qui s’est montré le plus judicieux. Au final le flux
affiche une surface 2.5 fois supérieure à la SD (équivalent à du
1280x720p25), donc ça reste bien de la HD et au débit visé, il montre une
qualité tout à fait acceptable (ie. les artefacts de compression sont
relativement limités pour un oeil « normal »).

Evidemment, ca n’est pas comparable à un flux en pleine résolution
(1920×1080) à 18 mb/s qu’on verra sur des HD-DVD ou BluRay de la même façon
qu’on ne peut pas comparer un flux satellite à un flux DVD, les contraintes
de débit et de transport étant complètement différentes.

– Pour l’audio :

Il faut arrêter de croire que 64 kb/s pour l’audio c’est n’importe quoi.
C’est pas un choix qui a été fait arbitrairement. Tout d’abord c’est encodé
en HE-AAC ce qui apporte un gain non négigeable d’efficacité de codage par
rapport à de l’AAC-LC qui est déjà lui-même supérieur au MP3 ou au MPEG
Layer 2. Donc c’est normal qu’on puisse descendre aussi bas en débit.
Ensuite, nos experts audio ont vérifié que le résultat n’était pas
catastrophique et que pour une la majorité du public cela serait
satisfaisant.

Une fois de plus il ne s’agit pas de fournir la perfection et il est
indéniables que les audiophiles pointilleux pourront certainement déceler
des artefacts mais globalement ça reste honnête. Perso je ne suis pas un
expert de l’audio et quand j’écoute les concerts à 64 kb/s (et même au
casque) je suis pas spécialement choqué et cela se confirme avec la plupart
des personnes ici. Et cela me fait doucement sourire quand je vois tes
commentaires (le he-aac à 64 kb/s c’est merdique) alors que tu n’as même pas
écouté par toi même…

En revanche, nous avons effectivement constaté des choses bizarre sur le son
au niveau du canal RG (mais c’est indépendant du fait que ce soit du he-aac
à 64 kb/s). Nous avons des soucis de gain et de distorsion avant encodage
sur lesquels nous sommes entrain de plancher avec les gens de FTV.

Voilà, j’espère que toutes ces informations permettront d’éclaircir au mieux
ce qui est fait sur RG HD et évitera à l’avenir de lire des infos délirantes
à ce sujet 😉

Tchi

Partager

A propos de l'auteur

188 commentaires

  1. bien clair et précis ^^ le son je pensais pas que le debit etait si faible que ça car perso je le trouve nikel (oui bon ok pour entendre 3 commentaire tout nul qu'on ignore, et les "haaaa"->cri joueur/euse et les schpong->baballe qui rebondi et les FAUUUTTTTEE->besoin d'expliquer? , c'est sur que la qualité sonore n'as pas besoin d'etre extremement haute^^)

  2. daf a écrit :
    ça donne pas envie quand on voit ce qu'il y a chez orange... ceux qui ont des bons débits préfèreront orange...
    les 5 qui habitent dans le NRA ? :p

  3. Réagir sur le forum