De pixel en pixel, le ‘wide’ entre dans les mÂœurs

0

Les foyers français ont été nombreux à s'équiper en téléviseurs ces derniers mois, entre la rentrée et les fêtes de fin d'année… Aujourd'hui, la quasi-totalité des TV vendues sont des écrans plats 16/9, HD-ready pour la plupart.

En attendant que les chaînes françaises basculent massivement en Haute Définition, les contenus en 16/9 natif se multiplient, histoire d'exploiter les jolies dalles toutes neuves des téléspectateurs…

LuxeTV, qui proposait jusqu'ici un contenu tourné en 16/9, mais diffusé dans un hideux 4/3, a suivi la tendance initiée par Arte, NRJ12, FreenewsTV, NRJ Hits, TF1 et M6 (sur certains primes), pour passer en 16/9 natif.

Côté télespectateur, le format s'adapte automatiquement si votre Freebox est réglée en mode Letterbox et que votre TV a moins de 10 ans (Il faut appuyer sur la petite flèche jaune de la télécommande FreeboxHD pour afficher le menu de paramètres vidéos ; ou la touche [*] si vous avez une Freebox v4). Les amateurs de belles images apprécieront, en attendant LuxeTV HD (techniquement prête deplus plus d'un an, mais toujours pas diffusée sur Freebox)…

© PlongimageA propos de Haute Définition, il y a de quoi en prendre plein la vue en jetant un oeil sur le portail VoD 'TF1 vision' (canal 1, touche info), qui propose quelques films en HD. La qualité est loin d'atteindre le niveau d'encodage de La Planète Blanche (sur l'ancien portail gratuit de Free de l'année 2006), ou des quelques concerts en HD disponibles sur le portail VoD i-Concerts, mais c'est tout de même nettement meilleur qu'en PAL (en revanche, le son reste mauvais alors que la Freebox gère le DTS, dommage), les cinéphiles avertis apprécieront !

Gros regrets sur le lancement de Virgin17, qui prend la place d'Europe2TV sur le canal 17 : malgré un habillage d'ouverture et plusieurs jingles réalisés en 16/9, la diffusion est toujours encapsulée dans un immonde flux 4/3, que ce soit en ADSL ou en TNT. Il semblerait que ce format, pourtant supporté depuis des lustres par tous les équipements audiovisuels des foyers, n'intéresse pas toujours les chaînes nationales… Cette aberration technique (faire du 16/9 dans un flux 4/3), c'est un peu comme passer sa journée avec un masque de plongée sur la tête.


Encart réservé aux technophiles
(sortez la calculette)

En europe, le standard de diffusion vidéo numérique est le PAL (720×576). En 4/3, on applique un ratio (dimension du pixel) de 1.067 (quasiment carrés), on obtient donc une image de 768×576 pixels utiles (ça va vous suivez ?). C'est la résolution vidéo de VLC lorsque vous utilisez le service multiposte sur une chaîne 4/3, par exemple.

En PAL 16/9, c'est toujours du 720×576 (même matériel de diffusion, donc), mais avec un ratio de 1.422 (des pixels rectangulaires). Résultat : à l'affichage, la résolution est de 1024×576 pixels utiles.

Là vous vous dites 'Bof, tout ce tintamarre pour gagner 25% de surface d'image…'

Eh non : Lorsqu'une chaîne (prenons Virgin17 par exemple) diffuse un contenu 16/9 dans un flux en 4/3, l'image occupe en réalité 768×405 pixels utiles à l'écran (et les bandes noires occuppent le reste)…

En 16/9 natif (1024×576 pixels utiles), c'est le DOUBLE de pixels utiles qui est exploité… La différence ne se perçoit pas toujours à l'oeil nu sur un vieux tube 4/3 ; mais c'est le JOUR ET LA NUIT sur les dalles LCD, vidéoprojecteurs et écrans plasma… Soit la quasi-totalité des TV vendues ces 2 dernières années.


Les DVD respectent ce format en natif depuis près de 10 ans, les TV récentes le gèrent correctement (qu'elles soient en 4/3 ou 16/9, le mode automatique Letterbox est là pour ça), et pourtant peu de chaînes se décident à l'exploiter.

Techniquement pour une chaîne, il n'y a rien d'insurmontable. La diffusion par satellite le permet, la TNT aussi, la TV par ADSL l'exploite de plus en plus, et Arte sait même le faire en Hertzien depuis longtemps !

Partager

A propos de l'auteur

Les commentaires sont fermés.