Freebox : mesurer son débit et améliorer sa connexion internet

0

Avec l’ensemble des mesures de confinement prises depuis la moitié du mois de mars, vous avez pu parfois constater une mauvaise qualité de débit rendant soit le visionnage d’un programme sur une plateforme de streaming soit la consultation d’une page web difficile ou bien encore la connexion à l’ENT pour le suivi de la scolarité des enfants en lignes.

Il est donc peut être le moment, de faire un tour d’horizon de votre connexion internet.

Download vs upload : qui fait quoi ?

Tout d’abord, il est important de procéder à un voire plusieurs tests de votre ligne, de manière à évaluer la qualité de votre débit descendant (download) et ascendant (upload).

Vous pouvez d’ores et déjà effectuer ce test auprès de votre fournisseur d’accès internet, comme c’est le cas chez Free, ou via nperf.

Avant cela, il peut cependant être utile de respecter certains pré-requis comme :

  • Connecter la Freebox et l’ordinateur via un câble Ethernet plutôt qu’en WiFi, la liaison sans fil pouvant affecter la connexion ;
  • Eteindre tout player tv, afin de pouvoir mesurer uniquement la connexion de la box Internet ;
  • Sélectionner un seul navigateur et fermer toutes les applications connectées en cours notamment votre messagerie;
  • Effectuer plusieurs mesures à plusieurs moments de la journée, le nombre de connexions au réseau ayant un impact sur les mesures prises et la bande passante.

Au niveau des résultats, jetons un œil aux mesures obtenues sur une connexion lambda (!) :

Le débit descendant ou download, reste la mesure la plus importante à effectuer, puisqu’il mesure la transmission des données depuis le réseau Internet vers votre appareil connecté (ordinateur, tablette, smartphone…).

C’est d’ailleurs cette mesure qui est prise comme référence par les fournisseurs d’accès internet, pour comparer les offres disponibles sur le marché.

Sur l’exemple ci-dessus, le débit moyen est de 19,27 Mb/s, ce qui est un résultat correct pour la technologie proposée et souscrite auprès de Free, conforme à ceux relevés dans l’environnement du test, à savoir la ville de Nice.

Le débit montant, de 0,713 Mb/s est par contre un peu faible même si dans la moyenne mais ce qui est notable c’est le temps de latence (ou ping) qui lui par contre l’est beaucoup plus avec une moyenne de 72,73 ms.

Les FAI privilégient le download, plus immédiatement visible pour les utilisateurs, à l’upload dont la rapidité n’est pas perçue comme essentielle dans les applications non-professionnelles.

L’examen des résultats issus du test et conclusions à en tirer.

La première observation que l’on tire de ce test, c’est que nous sommes donc ici en ADSL, débit moins élevé que si nous avions été en fibre et que la mesure a été prise dans un quartier dont la population est dense.

Un enfant est connecté à son ENT, ce qui peut également expliquer certains résultats mais surtout le Wi-Fi est utilisé.

La connexion sans fil, en Wi-Fi limite la qualité de votre connexion Internet et c’est souvent à cause de son utilisation lors des tests de mesure, que l’on obtient des résultats peu probants.

Or, tout peut présenter un véritable obstacle à ces mesures comme un mur en béton ou une distance par rapport à la box . Une connexion via un câble Ethernet est donc le moyen le plus sûr d’obtenir une mesure réaliste de ce débit.

Le particularisme du test de débit que vous pouvez utiliser chez Free c’est de pouvoir comparer les différentes modalités de connexion pour paramétrer au mieux cette dernière.

Si des anomalies se présentent néanmoins, un technicien pour évaluer celle-ci avec vous et à distance, pour trouver des solutions avec votre opérateur.

Partager

A propos de l'auteur

Responsable légal, responsable d’édition, auteur et hébergeur.

Les commentaires sont fermés.