Problèmes de débit sur YouTube avec les connexions françaises

0

La théorie du bridage est de retour…

Depuis quelques jours, de nombreux Freenautes nous font part de débits extrêmement réduits sur la plateforme de vidéo en ligne YouTube, entravant nettement la consultation de vidéos dans de bonnes conditions…

Aisément constatable par soi-même — notamment, mais pas uniquement, aux heures de pointe, ce problème impacte tellement la vitesse de chargement que dans le pire des cas, il devient impossible de visionner une vidéo en temps réel (même avec la qualité réduite en “240p”, le mode d’affichage le moins gourmand de YouTube).

Bien entendu, il n’en fallait pas beaucoup plus pour que certains Freenautes et sites web crient au “bridage” de YouTube par Free. Il semblerait pourtant que la réalité soit un peu plus compliquée…

Free dément formellement appliquer un quelconque bridage sur ses connexions et soulève l’hypothèse de la saturation d’un lien (via Univers Freebox). Et, en effet, le même problème a été relevé par les abonnés d’autres opérateurs (Orange et SFR en particulier), ce qui semble écarter la théorie du bridage…

On peut alors penser que la restriction vers les FAI français émane directement de Google (propriétaire de YouTube) ou qu’un lien de peering entre Google et les principaux opérateurs français est saturé.

Se pose alors la question du financement de ces liens et du trafic généré par des plateformes aussi importantes que YouTube. À ce sujet, Free et Orange militent depuis longtemps pour mettre à contribution les prestataires de services comme Google : « on ne peut pas mettre des capacités plus importantes à disposition de grands groupes américains sans qu’ils participent à quoi que ce soit », expliquait déjà Maxime Lombardini, DG d’Iliad, il y a un an


Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.