Pour Fleur Pellerin, “Free a fait preuve de bonne volonté”

0

Fleur Pellerin rencontrait ce lundi matin Free ainsi que plusieurs éditeurs de contenus et régies publicitaires, séparément, pour y aborder le sujet du blocage des publicités activé par défaut sur Freebox Révolution.

À la sortie de cette réunion, la ministre déléguée à l’Économie numérique s’est montrée satisfaite. « La direction de Free a fait preuve de bonne volonté, et s’est engagée à rétablir la situation dès que possible. Je pense que le blocage de la publicité arrivera à son terme dans la journée », a-t-elle déclaré. En pratique, le blocage des publicités a été levé de façon temporaire par l’opérateur, peu après 08h30 ce matin.

Fleur Pellerin a souligné que « le problème posé de manière plus générale » par l’initiative de Free est « celui du rapport entre les fournisseurs d’accès Internet ou les opérateurs télécom et les prestataires de service Internet sur la gestion de la bande passante ». Depuis de nombreuses années, Free ne cache pas qu’il souhaite que Google contribue aux frais d’interconnexion. Ces derniers temps, l’entente entre les deux sociétés s’est considérablement envenimée, et les Freenautes subissent une vitesse de chargement de plus en plus dégradée sur YouTube ces derniers temps à la suite de cette discorde.

« Dans les années qui viennent avec l’arrivée de la télévision connectée, de Google TV, d’Apple TV et d’Amazon TV, il va y avoir une consommation de plus en plus massive de bande passante. Et la question qui se pose, c’est de savoir qui doit payer pour ces investissements. Est-ce qu’il n’y a pas lieu de demander à ceux qui consomment beaucoup de bande passante de contribuer au financement des infrastructures ? », a conclu la ministre sans apporter pour le moment de réponse à sa propre question.

Regardez :

Source : BFM TV

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.