L’UMP cherche un moyen de taxer la Freebox Révolution

28

Puisqu’on vous dit qu’elle est destinée à être posée sur un meuble

Le parti de la majorité a publié mardi une série de propositions consacrées au domaine de la culture. Parmi celles-ci, une retiendra notre attention : celle évoquant la possibilité de taxer l’ensemble des « terminaux d’accès » aux fichiers en téléchargement ou en streaming, notamment les modems…

Difficile de ne pas y voir une attaque directement destinée à Free, dont la Freebox Révolution (et son disque dur de 250 Go) échappe depuis sa sortie à la rémunération sur la copie privée en tant que NAS sur le réseau local (là où les autres Box sont taxées en tant que disques durs à usage multimédia).

Free revendique la mise en place d’une taxe raisonnable, permettant d’assujettir la Freebox Révolution tout en tenant compte de ses capacités de stockage plus généralistes. Aux dernières nouvelles, la commission d’Albis, chargée de définir l’assiette du prélèvement pour copie privée, était restée sourde aux arguments du trublion…


Passer « d’un prélèvement sur les supports physiques de copie vers un prélèvement sur les
terminaux d’accès »
permettrait de taxer l’ensemble des modems et Box Internet, court-circuitant ainsi l’astuce de Free. Officiellement, l’UMP entend ainsi anticiper la démocratisation du « cloud computing ». Gageons pourtant que la taxe sur les supports physiques (disques durs, clés USB, etc.) ne sera pas remise en cause pour autant…

PDF - 423.6 ko
Annexe
Le document énumérant les propositions culturelles de l’UMP (cf. proposition n°42)

via PC INpact

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

28 commentaires

  1. Moué. Je sens que si cette taxe se voit appliquée, on aura droit très vite à une option payante "utilisation du disque dur", ou alors un partitionnement de 20 ou 40 Go destiné uniquement au magnétoscope numérique. Bref, dans un cas ou dans un autre, une telle modification ne sera pas bonne pour l'usager final. Il est clairement dommage qu'un parti, et au-delà de ces propositions, un gouvernement, cherche à tout prix à faire rentrer dans les clous un opérateur, qui a clairement tout fait pour que son NAS soit réellement un NAS (compatibilité mac + windows + linux, gigabit ethernet plus que nécessaire à ce type d'équipement etc...). Free a, je trouve, très bien joué sur ce coup, et pas seulement pour le coté économique de la chose, mais parce qu'un tel équipement devient vraiment nécessaire pour tous au sein d'un foyer. Avec la multiplication des appareils connectés, qu'il est bon d'avoir un disque réseau partagé, accessible tout le temps, sans avoir besoin de laisser un ordinateur allumé 24h/24. Ayant par ailleurs un NAS de 2To (les deux disques dur ont été achetés séparément), celui-ci ne m'aura rien couté niveaux taxes sur les droits d'auteur, alors que l'on devrait payer pour un NAS de 250 Go? Invraisemblable.

  2. OUAI, Ils ne savent plus où donner de la tête pour récupérer des sous.Ils pourraient aussi donner l'exemple en diminuant leurs frais , salaires et autres avantages.Mais là, pas touche.En 2012 je sais ce que je ferai.Encore que, tous pareils. Il y a celle là aussi. http://www.freenews.fr/spip.php?article10846

  3. Pourquoi ne pas créer : - une taxe sur l'affichage de l'heure sur les box ? - une taxe sur l'utilisation des CPL, qui font chauffer les câbles électriques de la maison, et donc mauvais pour l'environnement? - une taxe sur les box branchées 24h/24 (consommation d'énergie inutile) ? - une taxe les télécommandes des boxs, qui consomment des pile au mercure (recyclage difficile) ? - une taxe sur les plastiques des boxs, faites à partir de pétrole ? - une taxe sur le texte inscrit sur la V6 (plus de plastique inutile) ? - une taxe sur les boxs qui ne sont pas accessible aux aveugles ? Et je peux en trouver encore plein... UMPS même combat, piocher au maximum dans la poche de ceux qui font tout pour avoir une vie meilleure!

  4. Je ne comprends plus la notion de droite-gauche. Je suis inadapté à ce siècle. Avant, c'était simple: les méchants cocos voulaient tout réguler et donc tout taxer. Et comme tout socialiste aspirait à une évolution douce (sans révolution) vers le paradis fleuris coco, ils étaient normalent qu'ils mettent aussi des taxes. De l'autre coté, les méchants patrons voulaient l'absolue liberté et la suppression des taxes, entrave au commerce, et des réglementations. ça a germé en CECA... C'était simple: à droite, la loi de la jungle avec la puissance à l'argent privé; à gauche, les taxes et subventions dans un cadre réglementaire kafkaien mais protecteur. Si t'es jeune et sans le sou, t'es à gauche, si t'es vieux riche ou rentier, t'es à droite. Si l'UMP est maintenant générateur de taxes, ils vont faire quoi de plus ceux à gauche de l'UMP ? Des niches fiscales de subventions pour ceux qui n'ont pas les moyens de payer la taxe ? Le communisme s'est cassé la gueule en URSS par la bureaucratie, mais j'ai l'impression qu'en France, on a un capitalisme bureaucratique en plein développement.

  5. ça deviens grave la seule chose qui compte pour l'état c'est de récupérer du fric par tous les moyens on approche des élections alors je pense que jusque là ça bougeras pas beaucoup dommage d'être obliger de parler politique sur un site dédié à free

  6. Réagir sur le forum