Le firmware HD 1.6.0 réserve 4 Mo… pour les jeux vidéo ?

0

Suite à la sortie du nouveau firmware pour la Freebox HD, estampillé 1.6.0, vous êtes plusieurs à vous demander ce qui justifie une telle numérotation. Assurément pas les corrections de bugs, bien qu’appréciables… Freenews a un début de réponse.

Le firmware 1.6.0 a ceci de particulier qu’il semble beaucoup plus long à télécharger et à s’installer que les versions habituelles. Cela ne peut être le signe que d’une chose : la quantité de données téléchargées et installées serait donc bien plus importante que d’habitude ?

Effectivement, en fouinant un peu, on peut constater que depuis la version 1.6.0, approximativement 4 Mo de données sont occupées par défaut sur le disque dur de la Freebox (cela se constate aisément sur un disque dur totalement vide). 4 petits méga-octets, cela peut sembler bien insignifiant… quels fichiers peuvent bien se cacher derrière ?

Au vu du poids, il est probable que cet espace soit occupé par les émulateurs nécessaires au fonctionnement des jeux vidéo sur Freebox. En effet, ceux-ci ne seraient pas téléchargeables depuis la plateforme de jeux vidéo, mais directement intégrés à la Freebox, comme le laisse présager une bien vieille découverte de la team OpenFreebox.

Il ne s’agit bien évidemment que d’une hypothèse, étant donné que les fichiers en question sont invisibles en se connectant au disque dur de la Freebox HD en FTP. Néanmoins, étant donné l’actualité brûlante autour des jeux vidéo chez Free, cette analyse ne nous semble pas faire trop de doutes…

Pour résumer, si les nouveautés actuelles de la version 1.6.0 se résument à des résolutions de bugs plus ou moins utiles et à quelques nouveautés au niveau de la gestion TNT, on peut raisonnablement en conclure que la fonction Jeux vidéo tant attendue est directement intégrée et ne demande désormais plus qu’à être activée ! Ce n’est plus qu’une question de temps…

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.