La nouvelle Freebox coûtera 300 euros à Free

0

Processeur Intel ATOM Sodaville, Blu-ray, NAS, disque dur 250 Go, design par Starck… la Freebox Révolution en jette, sur le papier. Mais beaucoup se demandent comment une telle surenchère technologique est économiquement possible, et viable…

De nombreux lecteurs se sont demandés ce qui pouvait, outre l’arrivée des appels inclus vers les mobiles, justifier l’augmentation de 5,99 € par mois (pour les abonnés en dégroupage total). Certes, Xavier Niel s’est permis de rappeler l’existence de nombreuses taxes en France (au moins une nouvelle par an, explique-t-il), lors de la conférence de présentation mardi. Mais le coût des boîtiers, en eux-mêmes, doit peser dans la balance…

Selon Les Echos, la nouvelle Box coûterait la bagatelle de 300 euros à Free, « contre 180 euros pour la version précédente ». C’est tout simplement énorme !

C’est ici un pari risqué pour le trublion des télécoms. Son objectif, actuellement, reste de redresser son recrutement, dramatiquement en berne sur l’année 2010. Aussi, ces 300 euros par client seront-ils perçus comme un investissement de départ certes important, mais sans aucun doute en mesure de faire revenir Free en tête des charts du recrutement pour 2011. Avant de pouvoir frapper à nouveau en 2012, avec l’arrivée d’une offre commerciale pour Free Mobile

- Retrouvez tous les articles et vidéos du lancement de la Freebox Révolution

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.