Freebox OS : Google Analytics déjà retiré du code source

12

Vendredi dernier, nous faisions remarquer la présence d’un marqueur de l’outil statistique Google Analytics dans le code source de la nouvelle interface Freebox OS pour Freebox Server.

L’utilisation d’une telle solution statistique avait de quoi surprendre de la part de Free, qui ne manque jamais une occasion de conseiller à ses utilisateurs d’éviter d’utiliser les services Google. En outre, plusieurs de nos lecteurs ont considéré que les données d’utilisation d’une interface de gestion locale et privée ne devrait pas se retrouver entre les mains d’une société tierce, quelle qu’elle soit…

Quelques jours seulement après la publication de notre article, Free a fait marche arrière. Depuis la mise à jour 2.0.1 pour Freebox Server, l’utilisation de Google Analytics a été purement et simplement supprimée.

Un rapide coup d’œil au nouveau code montre un appel à la librairie piwik.js. Free utilise donc désormais le système de mesure d’audience libre Piwik, qui peut être installé par n’importe quel administrateur pour générer des statistiques d’utilisation de son système. Avec un avantage notable par rapport à Google Analytics : vous avez désormais la garantie qu’aucune société autre que Free n’a accès aux statistiques d’utilisation de Freebox OS…

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

12 commentaires

  1. Voilà une bonne chose de faite.
    Avec le choix blocage des publicités free, il était devenu impossible de se connecter à la plupart de sites Internet

  2. Il n'y a pas que les réseaux sociaux, il y a aussi tous vos mails stockés ou circulant via google/hotmail &co.
    Si on ajoute aussi les documents dans le cloud...
    A partir d'une analyse de ces données, on dresse votre profil et on  vous vend de la pub.
    Et si on vous classez en plus en catégorie: rebelle, moutons,....? selon vos compétences?
    Une arme puissante pour étouffer toute rébellion contre des mesures injustes qui pourraient être prises suite à un crise politique ou de ressources. 

  3. Réagir sur le forum