Free : un retrait partiel de la fibre, pour mieux déployer le VDSL2 ?

0

À la surprise générale, Free s’est désengagé du déploiement de la fibre optique dans certains immeubles, invitant les collectivités à se tourner vers l’opérateur d’immeuble de leur choix.

Si certains y voient simplement le résultat d’une gourmandise démesurée (Free s’étant engagé à fibrer un nombre d’immeubles probablement trop important dans les délais impartis), d’autres y voient un signal différent…

Ainsi, s’il aura toujours la possibilité d’exploiter à peu de frais la fibre déployée par d’autres opérateurs dans les immeubles auxquels il a renoncé, Free pourrait également envisager, dans les zones moins denses, de recourir à la technologie VDSL2 en attendant le déploiement du FTTH.

On en a déjà parlé dans un dossier sur Freenews : les indices se multiplient concernant l’arrivée possible du VDSL2, qui permet d’atteindre des débits nettement supérieurs à l’ADSL sur une courte longueur de ligne avec une simple paire de cuivre, chez les opérateurs français. Ainsi, il serait possible pour les plus chanceux d’obtenir un débit de téléchargement théorique allant jusqu’à 100 Mbps, et plus raisonnablement aux alentours de 50 Mbps… là où les connexions ADSL2+ actuelles proposent du 28 Mbps théorique maximum, en conditions optimales.

Récemment, OVH a franchi une étape supplémentaire, en affichant ouvertement sa volonté de proposer du VDSL2 à ses clients, dès lors que la technologie sera validée d’un point de vue réglementaire.

Si les autres opérateurs ne sont pas aussi loquaces, ils semblent également se préparer silencieusement à un lancement commercial du VDSL2. The IT Circle semble penser que ce « super ADSL » pourrait être déployé sur nos lignes téléphoniques, rassemblant divers bruits de couloir allant dans ce sens.

Une remarque supplémentaire relevée sur notre site, de l’ordre de l’anecdotique, permet de penser que des expérimentations en « conditions commerciales » seraient déjà en cours chez Free : c’est en tout cas l’argument avancé par un technicien Free pour expliquer des problèmes de réception du service de télévision. Bien entendu, cette information reste à prendre avec des pincettes…

Quoi qu’il arrive, The IT Circle rappelle que l’arrivée du VDSL2 dans nos salons, bien que les nouvelles Freebox soient d’ores et déjà compatibles, n’est pas pour demain. En comptant les délais réglementaires, les tests obligatoires etc., « si le feu vert du comité technique intervenait d’ici la fin de l’année, l’introduction commerciale du VDSL2 ne pourrait pas être effective avant le second semestre 2012 », conclut le site.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.