Free, toujours en perte de vitesse selon Netflix

25

Pour le quatrième mois consécutif, Netflix communique les résultats de ses mesures de vitesse auprès des principaux opérateurs français. Free y fait toujours figure de mauvais élève, avec une tendance à la baisse continuelle, là où ses concurrents observent tous une embellie…

Tandis que tous les FAI s’améliorent ce mois-ci (avec de très belles envolées, notamment pour Bouygues Telecom, en bleu marine), Free est le seul à continuer à voir son débit moyen baisser encore. À 2,93 Mbps (contre 2,94 Mbps le mois précédent), Free n’observe qu’une baisse très mesurée, mais cela suffit à ses concurrents pour le distancer toujours un peu plus. Alors que l’écart entre premier (Numericable) et dernier (Free) était très peu significatif en septembre, lors de la première mesure — avec seulement 0,32 Mbps de différence — il commence à se creuser. Ce sont désormais 0,76 Mbps qui les séparent, plus du double en l’espace de 4 mois seulement…

Capture d’écran 2015-01-13 à 16.57.34

Rappelons que ces résultats se basent sur les débits constatés par la plateforme de vidéos Netflix auprès de ses utilisateurs à travers toute la France.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

25 commentaires

  1. Quelle fiabilité accorder à ces données de Netflix ?
    Si Free se décide à distribuer Netflix aux conditions de ce dernier, les résultats seront-ils meilleurs ?

    Seules des études complètes et transparentes faites par une administration où des sociétés indépendantes auraient du sens.


  2. Ce qu'il serait intéressant de voir, c'est si cette "belle envolée" des autres opérateurs ne résulte que d'une optimisation dédiée à Netflix, ou si c'est une amélioration globale. Car c'est aussi ça le but de ces graphiques Netflix: faire pression médiatiquement sur les FAI pour avoir un traitement privilégié. Et bye bye la neutralité du net...

  3. +1 pour un graphique avec les axes en 0.

    2,9 vs 3,8... bof

    Et ces chiffres, ce sont des moyennes ? sur combien de clients (par FAI) ?

    Est-ce qu'on pourrait avoir le max (par FAI) de Netflix, ainsi que la répartition de la population des clients de FAI du point de vue de la bande passante (avec ou sans netflix, à comparer à ceux qui sont avec Netflix) ? Bref, une étude sérieuse, et pas un coup publicitaire.

    Parce que si on a une bande passante de 1 Megabits/s, je ne suis pas sûr qu'on envisage même une fraction de seconde netflix.

  4. Des moyennes. Et 1 mbit/s de difference sur une moyenne à 4 mbit/s.... C'est 25% de mieux ou de moins bien en moyenne. Cela n'a rien de négligeable. :)

  5. Tofee a écrit :

    Ce qu'il serait intéressant de voir, c'est si cette "belle envolée" des autres opérateurs ne résulte que d'une optimisation dédiée à Netflix, ou si c'est une amélioration globale. Car c'est aussi ça le but de ces graphiques Netflix: faire pression médiatiquement sur les FAI pour avoir un traitement privilégié. Et bye bye la neutralité du net...


    Enfin ce qui est démontré jusqu'à présent, c'est que Free a tendance à limiter volontairement son interco avec les services gourmands en bande passante (Youtube, etc...), en revanche personne n'a mis en évidence de traitement privilégié pour Netflix (ou autre).
    De toute façon, tant que l'on parle de 3 ou 4 Mb/s de moyenne, il n’apparaît pas nécessaire d'avoir de traitement privilégié de la part de nos opérateurs qui n'hésitent pas à faire de la pub pour le 1Gb/s (suivez mon regard  ::) )

    Alors coté neutralité du net, il faudrait commencer par ne pas altérer les contenus (bloqueur de pub Free activé par défaut pendant quelques jours), assurer une interco de qualité avec tous les acteurs sans prendre les abonné en otage, et remettre un peu de cohérence entre les débits commercialement annoncés et les capacités effectives.

  6. nopb a écrit :


    Alors coté neutralité du net, il faudrait commencer par ne pas altérer les contenus (bloqueur de pub Free activé par défaut pendant quelques jours), assurer une interco de qualité avec tous les acteurs sans prendre les abonné en otage, et remettre un peu de cohérence entre les débits commercialement annoncés et les capacités effectives.


    Si altération des contenus et prise en otage des internautes il y a, c'est bien du côté de la pub qui noie les contenus et étouffe la navigation, qu'il faut rechercher les premiers responsables.

  7. Réagir sur le forum