Chez Free, Youtube et IPv6 ne font pas bon ménage

18

Cheveux longs et IP courtes

Si les problèmes d’accès à Youtube depuis une connexion Free ont défrayé la chronique il y a quelques mois, tout semble être revenu à la normale. Le chargement de vidéo ne pose plus de problème spécifique aux Freenautes même dans les modes HD les plus lourds… sauf chez une poignée d’abonnés.

Sur les forums de lafibre.info, un Freenaute disposant d’une connexion en Freebox optique, affichant un test de débit supérieur à 100 Mbps en envoi comme en réception, montre que malgré la qualité de sa ligne, le chargement d’une vidéo Youtube continue à rencontrer des saccades dans les modes les plus gourmands en débit (1080p).

S’il est possible de penser à un bridage de la part de Free dans un premier temps, la réalité est toute autre. Les internautes rencontrant ce problème partagent un point commun : ils utilisent le mode IPv6 de leur Freebox ! Les moyens réseau déployés par Google, dédiés aux connexions IPv6, semblent actuellement bien insuffisants, et c’est ce qui provoquerait ces lenteurs chez les internautes.

Une vidéo réalisée par @telcoscomment sur Twitter montre le chargement d’une même vidéo en 1080p, d’abord depuis une IPv6, puis en mode IPv4. Le constat est sans appel : « ça rame » en IPv6, pas en IPv4…

Il est donc possible de désactiver l’option IPv6 pour retrouver une vitesse satisfaisante sur Youtube. Néanmoins, ce n’est pas vraiment une solution à terme. Espérons que Google prenne plus en considération les utilisateurs d’IPv6, bien que minoritaires à l’heure actuelle…

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

18 commentaires

  1. jmdesp a écrit :
    Pour info, Free n°1 mondial en volume de traffic IPv6. Sont pas encore tout à fait prêts chez Google apparement.
    Ca ne veut rien dire. Free n°1 mondial c'est un fait, mais ça reflète surtout 2 choses : - le fait qu'ils aient ouvert le support de l'IPv6 à tout le monde - le fait que leurs clients sont un peu plus technophiles que la moyenne, et donc plus susceptibles d'utiliser l'option. Mais en aucun cas ça ne veut dire que leur infrastructure IPv6 arrive à tenir la route. Au contraire, ça veut dire qu'elle est beaucoup plus sollicitée que celle des opérateurs, et donc nécessite plus d'investissements. Ceci dit il me semble normal que Free essuyant les plâtres dans le domaine rencontre quelques difficultés. Difficultés auxquels les autres opérateurs seront confrontés lorsqu'ils seront acculés à l'IPv6, et que Free aura résolu d'ici là permettant une adoption en masse avec un cran d'avance sur la concurrence.

  2. L'article me fait penser à des pauvres gosses de riches qui se plaignent que leur goûter n'est pas à la température idéale ou que la chaise est trop basse de 0,5 cm... bref, c'est pas bien grave. Parce que grosso modo: pour les plus petites résolutions, ou ceux sur ADSL, ça marche quand même pas trop mal... enfin, ils râlent moins forts et font avec. C'est sympa de savoir que c'est pas la faute à Free... mais ça ne change rien à la plainte lugubre des élites optiques. Pour Free N°1 mondial du traffic... à quand les pages perso aussi en IPv6 ? (DNS mes amis... un petit champs IPv6 (AAAA) devant l'IPv4 (AAA) ?) Parce que pour l'instant, le traffic IPv6 de free, il va forcement voir chez les autres pour avoir des serveurs IPv6. Donc pour l'instant, c'est free N°1 mondial des clients IPv6... et 0 serveur. (ou je me trompe ?)

  3. Notez que le navigateur Mozilla Firefox, par exemple, peut avoir sa connectivité IPv6 désactivée sans que cela n'influence le reste du système. De plus il est toujours possible de désactiver l'IPv6 dans les paramètres réseau du système d'exploitation : pas besoin de priver les autres ordinateurs du domicile s'ils n'utilisent pas YouTube !

  4. Forgeron a écrit :
    C'est sympa de savoir que c'est pas la faute à Free... mais ça ne change rien à la plainte lugubre des élites optiques.
    C'est valable pour tout le monde, optique ou ADSL ! A partir du moment où l'IPv6 est activé, Youtube a du mal à tenir la charge en 720p ou 1080p. Et pas d'accord pour dire que ça ne change rien : - les abonnés touchés savent désormais qu'ils ont la possibilité de repasser en IPv4 pour que ça marche mieux (même si ce n'est pas l'déal) - à une époque où les abonnés sont si prompts à hurler "BRIDAGE !" dès que leur vidéo ne charge pas au quart de poil, ça fait du bien de rappeler que de nombreux acteurs de la chaîne peuvent être responsables d'un souci. Et qu'en l'occurence, c'est vers Google qu'il faut se tourner, de préférence en nombre pour leur montrer que les abonnés IPv6 existent.

  5. Forgeron a écrit :
    Parce que pour l'instant, le traffic IPv6 de free, il va forcement voir chez les autres pour avoir des serveurs IPv6. Donc pour l'instant, c'est free N°1 mondial des clients IPv6... et 0 serveur. (ou je me trompe ?)
    Il me semble que les chosent bougent quand même cas a ma souvenance, les serveur de mails sont dispo en V6, ainsi que la résolution de nom (DNS). C'est quand même plus important que les pages perso. Je suppose que yoann des pages perso (si je me rappel bien) bosse sur ce genre de choses et que d'ici quelques temps ça sevrait arriver. Je pense que la façon de faire de free est quand même plus propre que d’annoncer une compatibilité IP V6 "un jours en 2013". Ils ont migré une partie du réseaux, rendu le matériel compatible (freebox/dslam/nra/routage interne/....) Ensuite ils migrent leurs services au fur et a mesure. Simple et propre comme procédure. Perso c'est comme ça que je ferait aussi. Il ne faut pas oublier que les serveur chez eux c'est pas une dizaine qui se battent dans un placard. et qu'interconnecter tout ça, ça n'est pas juste ajouter 3 ip dans un DNS et mettre les machines a jours Pour Google et YouTube, qui ne sont pas FAI, une migration IPV6 c'est obligatoirement une migration complète des serveurs/services. Mais, comme pour un FAI, il faut migré l'infrastructure pour permettre IPV6 et après les services/serveurs. Mais, pour un FAI, permettre la connexion IPV6 a ses clients a un intérêt même si tous les services du FAI ne sont pas migré. Ca leur permet au moins de donner l’accès au services tiers disponibles en IPV6. A++ Goof

  6. Pour en avoir déjà papoté avec du monde de chez Free (on en parlait a propos des freins pour laisser le streaming video dans elixir ouvert a n'importe quel serveur externe). , la capacité de routage du trafic ipv6 est effectivement faible sur le backbone du fai. Ceci étant dit, ça me parait quand même plutôt logique que free n'ait pas investi massivement la dedans tant que la demande n'était pas importante. Dans ces cas la il vaut mieux évidemment investir plus tard et profiter en plus de la baisse des prix entre temps. Et au vu des évolutions recentes dans ce domaine (passage au 'full ipv6' il y a seulement quelques mois), cela laisse penser que les choses sont amenées a évoluer a court terme. D'ailleurs' je pense que l'explosion des usages arrivera probablement quand (et si) free aura une licence 4g et basculera sont réseau mobile (déjà a priori 4g et ipv6 ready). My 2 cents.

  7. aux heures de pointe ca rame toujours meme en ipv4. et c'est full speed en passant par un vpn. Donc y'a quand meme un souci quelque part entre Free et Youtube.

  8. Réagir sur le forum