Blocage de pubs : Free ajuste les filtres à distance

27

C’est clair comme de l’eau de Seine

Depuis la mise en place de son blocage automatique des publicités par défaut sur Freebox Révolution, Free semble procéder à des ajustements de son filtre à distance, en changeant les règles de façon transparente pour l’utilisateur…

Sans qu’il soit besoin de redémarrer son boîtier Freebox Server, les modalités de filtrage mises en place par Free évoluent d’elles-mêmes. Ce matin, vous avez été plusieurs à nous rapporter que les publicités affichées par Freenews étaient, au moins partiellement, de retour. Certains faux-positifs, comme le blocage de Google Analytics que nous vous rapportions hier, ont également été corrigés.

En autorisant à nouveau certaines publicités, Free semble faire preuve d’une plus large tolérance… du moins pour le moment, car nous ne sommes pas à l’abri de nouveaux changements. Malgré tout, de nombreuses publicités restent bloquées sur plusieurs sites francophones et nous restons farouchement opposés à ce filtrage par défaut sur Freebox Révolution, que nous vous invitons toujours à désactiver de votre côté.

Nous sommes attachés à l’idée qu’un internaute doit accepter et activer sciemment une telle limitation, s’il le souhaite ; de même, un éditeur de site devrait avoir le droit de se tourner vers les services de la régie publicitaire de Google s’il le désire, sans être filtré depuis les connexions de Free par défaut pour autant.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

27 commentaires

  1. De plus en plus fort donc.... maintenant FREE a même la possibilité de faire du chantage aux régis.... vous ne payez pas... dites du mal de nous... et hop... on vous coupe l'accès à nos utilisateurs....  :-X

  2. Que free propose de bloquer les pub dans les menus TV et même de remplacer les pubs de TF1 par leur propre régie.
    Je propose aussi d'ajouter une pub pendant une conversation téléphonique.
    Encore de la stratégie couscous boulette : de quel droit intervenir sur le contenu d'un site, c'est assez malsain. Aussi malsain que les adwares.
    Prescripteur familial des connexions internet je raye free de ma liste. Déjà je ne le conseille plus pour les mobiles...
    Manque de professionnalisme et stratégie de couloir : je rappelle que sans les contenus internet free n'existerait pas.
    Les problèmes pour s'abonner à Free mobile les semaines qui suivirent le lancement de l'offre montre bien la stratégie du pétard : je balance et je regarde l'explosion sans pouvoir la maîtriser. Un simple site web "cloud" aurait encaissé sans broncher les demandes d'abonnement mobile, mais non cela aurait coûté 100 ou 200 euros, bien trop pour free.
    Amateurs

  3. Quand il est évoqué le conflit Free - Google et le blocage des pubs qui ne représenterait "que" 5 Millions d'abonnés, a-t-on envisagé les répercussions si ce type d'action venait à s'étendre à d'autre opérateur, et éventuellement dans d'autres pays, une nouvelle forme de pression sur le géant Google pour les opérateurs pour obtenir une "juste" rémunération pour le trafic transporté?
    Pour le coup, Free a encore "innové", et même s'il y a des "bavures", il est  évident que l'avertissement de Free à Google, avec les risques d'extension, est clair! Iliad a peut-être renoncé à sa filiale de jeux en ligne, mais cette partie de poker menteur, elle semble bien partie!

  4. Jusqu'où ira le filtrage ? A la suppression de l'accès à Freenews, etc.
    [color=pink][b][size=36pt]VIVE LA LIBERTÉ DE L'INTERNET[/size][/b][/color]
    Free commence à beaucoup ressembler à diverses dictatures que nous connaissons trop.

  5. Réagir sur le forum