Éligibilité VDSL : Free clarifie la situation sur son site web

8

Lors du lancement du service VDSL2 chez Free, nous avions remarqué que le système d’inscription en ligne avait tendance à promettre du VDSL en toutes situations sur les lignes de Dordogne et de Gironde, même lorsque la ligne était trop longue pour pouvoir en bénéficier…

Free semble avoir pris en compte ces critiques puisqu’en fonction de la longueur de la ligne à inscrire, le VDSL2 n’est plus forcément mentionné dans les caractéristiques de l’offre Freebox.

Pour une ligne courte (moins de 1000 mètres environ), Free propose du VDSL2, jusqu’à 100 Mbit/s en réception et 40 Mbit/s en émission. Pour une ligne plus longue, le VDSL2 n’est plus du tout mentionné parmi les caractéristiques du forfait Freebox Révolution ; l’opérateur se contente d’une mention plus générique, « Accès Internet permanent ».


La page de présentation de l’offre Internet a également été revue puisqu’elle prend désormais en compte l’offre VDSL2, en plus de l’ADSL2+ et de la fibre optique. Un tableau récapitulatif liste les possibilités offertes aux abonnés :


En bas de page, Free précise bien que le VDSL reste, pour l’instant, réservé « aux abonnés équipés de la Freebox Révolution situés dans les départements de la Dordogne et de la Gironde et sous réserve d’éligibilité ». Voilà qui est plus clair…

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

8 commentaires

  1. Sachant que pour être éligible au VDSL c'est obligatoirement ligne de moins de ~1200 mètres et SURTOUT [b][u]LIGNE EN DISTRIBUTION DIRECTE[/u][/b], soit environ 20% des lignes de moins de ~1200 mètres.
    Les gens qui pensent être éligibles devraient vérifier avant de se faire une fausse joie lors du lancement national. Dans mon quartier, seuls les 100 mètres autour du NRA sont éligibles, les autres passent par des sous répartiteurs et ne font donc pas partie de l'autorisation du VDSL et donc n'auront pas de VDSL... Dans mon cas, une ligne de 400 mètres n'est pas éligible, comme tous mes voisins sur le même sous répartiteur.
    Un petit article pour expliquer ce fait qui est totalement oublié des communiqués des opérateurs ne serait pas un luxe.

  2. Je confirme qu'à Bordeaux à 800 mètres du DSLAM le VDSL n'est pas possible.
    Il n'y a donc pas que la longueur de la ligne à prendre en compte.... Free oublie ce détail pourtant crucial. Un peu plus de transparence serait la bienvenue.

  3. jusqu'à 28mb pour l'adsl2+, alors qu'au départ de la salle de dégroupage on est à 20 mb => trop fort !!
    la vdsl quant à elle, c'est comment proposer un bon debit à des gens qui ont déjà un bon débit... Poudre aux yeux !

  4. Réagir sur le forum