16 millions de Freebox ? (MàJ)

0

Et moi, et moi, et moi !

Chaque équipement réseau se voit affecter un identifiant unique appelé adresse matérielle ou adresse MAC (pour Media Access Control). Ces adresses sont attribuées aux fabricants par l’IEEE (Institute of Electrical and Electronics Engineers), un organisme international.

Depuis la première V1, les Freebox portaient un numéro commençant par « 0007CB« . Freebox SA (la filiale du groupe Iliad qui gère la conception des Freebox) s’était en effet vu attribuer les 16 777 216 adresses MAC commençant par ce préfixe.

Mais depuis quelques semaines, les adresses MAC des Freebox livrées commencent par « 0024D4« . Comme on peut facilement le constater dans le registre de l’IEEE, Freebox SA dispose en effet à présent d’une seconde plage de 16 millions d’adresses matérielles.

Déjà ?

Alors, avec un parc d’environ 4 millions d’abonnés équipés de Freebox, comment se fait-il que 16 millions d’adresses soient déjà utilisées ? Il faut tout d’abord savoir que les Freebox HD, avec leurs 2 boitiers séparés utilisent 2 adresses MAC chacune. Cela doit représenter la quasi-intégralité des dégroupés, puisque Xavier Niel nous indiquait dans notre récent chat avec lui que les Freebox v4 dégroupées étaient en voie de disparition. On peut donc considérer qu’au bas mot 3 millions de boitiers HD s’ajoutent au 4 millions de modems Freebox actuellement en service.

Ajoutons à cela toutes les anciennes Freebox (V1, V2, V3 et certainement une quantité non-négligeable de V4) qui profitent d’une retraite bien méritée. Ajoutons également tous les DSLAM V1 et V2 (les équipements installés par Free dans les centraux téléphoniques) conçus également par Freebox SA, les Freebox Ô (pour l’offre fibre optique), les boitiers HD pour l’offre multi-TV, et probablement quelques autres équipements. Les 16 millions ne sont certainement plus très loin.

Les employés de Freebox SA ont-ils trinqué à cette étape symbolique lors de la récente soirée marquant les 10 ans de Free ?

Mise à jour 02/07/2009 : On peut ajouter les boitiers Freeplugs, qui utilisent une adresse MAC chacun. On peut estimer leur nombre à plus de 3 millions (1,5 millions de freenautes supplémentaires depuis que 2 de ces boitiers CPL sont fournis avec les Freebox HD). Il y a également les cartes WiFi PCMCIA pour les Freebox V3 et V4.

Merci à Capagathois pour la photo

Partager

A propos de l'auteur

[Rédacteur] Geek. Hacker.

Les commentaires sont fermés.