Free rafle la mise sur le Très Haut Débit selon le baromètre annuel nPerf

0

nPerf vient de publier son baromètre annuel des connexions fixes en France métropolitaine, dont les résultats reposent sur des tests réalisés entre le 1er janvier 2021 et le 31 décembre 2021 via un panel de partenaires mais également ses propres outils de mesures, ce qui rend l’étude véritablement représentative.

Selon cette étude, près de 6 768 875 tests de débits ont été effectués par les internautes, en France métropolitaine comme en Corse, après filtrage, dont 2 309 326 résultats récueillis par nPerf sur des lignes en fibre optique.

Pour cette dernière année donc, il ressort en particulier que les français ont pu bénéficier d’un débit descendant moyen de 191 Mb/s contre 133 Mb/s sur l’année 2020, soit une augmentation de près de 44% uniquement sur 2021 et 94% sur les deux dernières années de référence.

Source nPerf

Le débit ascendant, quant à lui, a connu une nette amélioration avec une accélération de près de 50% sur cette seule et dernière année et 120% sur 2020 et 2021.

Du coté des obligations mises à la charge des opérateurs, d’inciter vers une bascule ADSL / Fibre optique, celles-ci semblent véritablement bien poursuivies notamment grâce au concours des lignes en 10 Gb/s qui concourent efficacement à l’augmentation de ces débits.

Source nPerf

Seul bémol : le caractère obsolète de certains réseaux qui prive un grand nombre de population de ces évolutions technologiques, d’un débit correct, ce qui été dommageable durant les confinements successifs, et creusé par voie de conséquence, un peu plus, la fracture numérique.

Un réseau amélioré grâce à des efforts techniques particulièrement soutenus en 2021.

Toutes ces performances ont certes concouru à l’amélioration du confort d’utilisation d’internet, mais surtout mis en évidence, cette année, les performances de Free, qui sort grand gagnant sur plusieurs tableaux, des mesures relevées, loin devant Orange son principal concurrent.

Et pour cause : avec un score de 156 565 points, Free s’est isolé en tête du classement grâce principalement à de gros efforts portés sur les débits.

Des efforts techniques qui sont enfin salués et mis en valeur, notamment par les offres commerciales subséquentes mises sur le marché et qui se révèlent, in fine, particulièrement compétitives, en marge d’un certain nombre de vecteurs supplémentaires qui concourent également à son succès.

Orange suit péniblement, sur l’Internet fixe en métropole comme en Corse, mais surtout : toutes technologies confondues, cédant ainsi la première place du podium que l’opérateur occupait depuis de très nombreuses années, avec cependant, de son côté également, une nette amélioration de la qualité de ses débits.

Et tout état de cause, sur l’année 2021, Free a délivré le meilleur débit descendant avec une moyenne globale de 225 Mb/s soit 83 Mb/s supplémentaires par rapport aux années précédentes, ce qui positionne l’opérateur de Xavier Niel de manière très confortable par rapport à la concurrence malgré ses efforts, y compris sur la vitesse domestique où là également Free rafle la mise en coiffant Orange sur le poteau, laissant entrevoir une année 2022 pleine de défis à relever dans le Très Haut Débit.

Le Très Haut Débit : la gageure de 2022 pour tous les opérateurs.

Car si sur cette partie Orange conserve sa position de leader, Free suit de très près avec un coup d’accélérateur donné sur trois marqueurs essentiels comme par exemple la latence.

Pour résumer, une année 2021 qui semble avoir particulièrement réussi à Free qui se démarque surtout pas une belle marge de progression par rapport à la concurrence certes mais tout particulièrement Orange notamment grâce au déploiement de la Fibre et le Très Haut Débit donc les objectifs fixés pour 2025.

Des résultats qui montrent que la crise sanitaire semble avoir eu peu d’impact sur la réalisation des objectifs par les opérateurs d’une manière générale, mais Free en particulier.


Share.

About Author

Responsable légal, responsable d’édition, auteur et hébergeur.

Comments are closed.