S. Richard (Orange) parle de l’itinérance et tacle la 4G Free

2

Invité de la Blue Room de Twitter, jeudi soir, le PDG d’Orange Stéphane Richard a répondu aux questions des internautes, notamment sur l’itinérance Free.

Interrogé sur la fin du contrat d’itinérance avec Free, Stéphane Richard a indiqué que celle-ci interviendrait fin 2017 :

À compter de cette date, Free ne bénéficiera plus de la 3G d’Orange. Charge à lui de déployer suffisamment son propre réseau d’ici fin 2017 pour que cela ne soit pas un problème (à l’heure actuelle, il couvre déjà environ 80% de la population en 3G). Il faut tout de même préciser qu’au-delà de cette date, Free continuera à bénéficier d’un droit à l’itinérance 2G, puisqu’il ne dispose pas de licence sur cette technologie : les possesseurs de vieux téléphones 2G ne seront donc pas lésés.

Sur le même sujet, Stéphane Richard a tenu à préciser qu’Orange n’était pas responsable des faibles débits rencontrés par les Freenautes en itinérance. Se contentant de dire qu’il respecte pleinement sa part du contrat, il a renvoyé la balle à Xavier Niel…

Enfin, interpellé sur le nouveau quota de 50 Go en 4G offert par Free à ses utilisateurs, le PDG d’Orange a botté en touche. Pour lui, un grand fair use n’est pas « la première demande » des abonnés. Il préfère mettre en avant la qualité de son réseau… taclant au passage celle de Free.

Toutes les réponses de Stéphane Richard sont à retrouver sur Twitter.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

2 commentaires

  1. Réagir sur le forum