Orange aurait subi un « très grave incident » réseau à cause de Free Mobile

51

L’accord d’itinérance, conclu entre Free Mobile et Orange pour que le premier bénéficie des infrastructures 2G et 3G du second partout où il n’a pas encore déployé ses propres antennes, semblerait poser quelques problèmes au premier opérateur français…

Le Point a pu se procurer une lettre adressée à Maxime Lombardini (directeur général d’Iliad), dans laquelle Orange indique avoir subi ce qu’il qualifie de « très grave incident » sur son réseau.

Le 7 février au soir, le réseau et les services Orange auraient été indisponibles, non seulement pour certains abonnés à l’offre Free… mais également à celles d’Orange. Une panne que l’opérateur historique explique, au moins partiellement, par un « trop grand nombre » de communications de Free Mobile dirigées sur le réseau d’Orange, plutôt que sur le réseau de Free en propre.

Dans cette même lettre, Orange affirme que, selon ses mesures, plus de 97 % des communications de Free Mobile passeraient par son propre réseau. L’opérateur demande à Free de prendre les mesures nécessaires pour que les communications passent en priorité par son propre réseau plutôt que par Orange…

Le Point affirme qu’un comité de pilotage autour de l’accord d’itinérance se tiendra demain (mardi 14 février). Si le rendez-vous tombe le jour de la Saint-Valentin, les deux compagnies ne devraient pas y témoigner leur amour : la rencontre sera, pour Orange, l’occasion de faire le point sur les conditions de l’accord d’itinérance, alors que les projections de croissance de Free Mobile ont « largement été dépassées », avec plus d’1 million de cartes SIM activées.

« Orange commence à se demander si Free Mobile a prévu de prendre en charge ses abonnés à un rythme satisfaisant ou s’il va devoir poser des limites à son partenariat avec Free pour ne pas mettre en péril ses propres services », conclut, sur une note pessimiste, l’article du Point.

Source : Le Point

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

51 commentaires

  1. Oh la belle partie de poker menteur à venir avec Orange et son rôle de juge et partie (et de pompe à fric) d'une part et de l'autre nos amis de chez Free qui n'en sont plus à une interprétation assez personnelle de la réalité près.
    Ca va flinguer sec !
    Au fait, ne me dîtes pas qu'Orange n'a pas signé un contrat avec un montant indexé sur le volume de données transitant sur son réseau. Vous savez, la même chose qu'on a nous : après tant de Mo il y a surfacturation.
    Ca a le mérite de "calmer" l'utilisateur, Free en l'occurrence...

  2. Orange a au moins 22 millions d'abonnés. Et veut nous faire croire qu'un million supplémentaire (donc 4%) peut faire chuter leur réseau. Crédibles les gars...

  3. En même temps, Free a aussi l'itinérance 2G, il a forcément un passage de réseau chez eux, vu que FREE n'offre que la 3G/4G(futur).
    Moi je dit que c'est encore un article pour se faire mousser de SFR, comment un journal peut se procurer un courrier qui part de Orange à Illiad, çà ne tombe pas dans les mains d'un petit employé, mais dans les mains des plus hauts placés.

  4. En mm temps, 23% de couverture, ne veut pas dire 23% du traffic  :o
    Je ne suis ni pour ou ni contre Free mais c'est juste un peu comme nous, quand il y a eu le "tout illimité" avec un joli * qui disait illimité dans le temps mais 1Go de data  ???
    De plus, ça va repartir comme avec l'ADSL, Orange est le méchant, "trop cher, trop ceci, trop cela alors que Free n'est pas cher qu'il innove .. blabla" mais au final c'est sur l'infrastructure Orange qu'on s'appuie et non l'infrastructure de Free, ce qui permet à Free de déployer tranquillement leur infra (3G et surtout 4G) avec les sous des abonnés.
    Tu le sens, c'est qui le pigeon là ??

  5. Réagir sur le forum