Lombardini : Free a rendu “2 milliards d’euros de pouvoir d’achat” aux Français

0

Pour commenter les résultats trimestriels du groupe Iliad, où Free a annoncé avoir recruté 805 000 nouveaux abonnés mobiles (nets de résiliations) et plus de 100 000 nouveaux abonnés haut débit, Maxime Lombardini, directeur général d’Iliad, était ce matin l’invité de Good Morning Business sur la radio BFM.

Il a été poussé à réagir indirectement aux récents propos de personnalités politiques niant l’intérêt de la quatrième licence mobile ou dénonçant une concurrence trop accrue.

Constatant que les clients des opérateurs concurrents (Orange, SFR et Bouygues Telecom) regagnaient désormais des clients (même si moins que Free), et donc que le marché est encore en pleine croissance, le journaliste Stéphane Soumier lui demande son avis. Réponse de M. Lombardini : « exactement. Cela illustre bien pas mal de débats sur l’économie française ; quand on désenclave, que l’on ouvre un peu à la concurrence, il n’y a pas que des faits négatifs, comme on entend trop souvent ».

« Il y a plus d’abonnés en général, donc le marché croît et on voit que nos concurrents stabilisent leur base même si les chiffres d’affaire par abonné baissent un peu », constate-t-il, ajoutant que « les usages explosent : on s’aperçoit que les prix bridaient les Français, c’est-à-dire qu’ils ne téléphonaient pas autant qu’ils voulaient ».

Mais pour lui, un autre critère demeure « totalement sous-estimé » : c’est la réinjection dans l’économie de « plus de 2 milliards d’euros de pouvoir d’achat » rendus aux Français à ce jour. « Ça crée de l’activité, de l’emploi, ailleurs que dans les télécoms. Le débat sur la destruction d’emploi dans les télécoms me paraît un peu étroit », conclut-il.

Regardez :

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.