Licences 4G : l’appel à candidatures est lancé

4

Qui veut dépenser des millions ?

L’appel à candidatures visant à attribuer les premières fréquences de téléphonie mobile 4G en France débute ce mercredi, via la parution d’un arrêté au sein du Journal officiel.

Les opérateurs intéressés sont donc invités à déposer leur candidature dès maintenant auprès de l’Arcep (Autorité de régulation des télécoms). Néanmoins, en raison de la quantité de renseignements à fournir, il est de coutume que les postulants ne rendent leurs dossiers que quelques jours avant la date limite.

Le calendrier d’attribution dépend des fréquences à attribuer : les fréquences de la gamme haute (bande des 2,6 GHz) seront attribuées dès l’automne (la date limite de dépôt des dossiers est fixée au 15 septembre 2011 à 12h00). Les fréquences de la bande des 800 MHz ne seront attribuées que début 2012, ce qui permet aux opérateurs de bénéficier d’un délai supplémentaire pour le dépôt du dossier (jusqu’au 15 décembre à 12H00).

Contestées par Xavier Niel (Free) ou encore par Martin Bouygues, pour leur prix particulièrement élevé (le gouvernement a décidé de fixer le prix de réserve des enchères à 2,5 milliards d’euros), les licences 4G pourraient profiter aux opérateurs les plus riches… Orange et SFR en tête. Dans le pire des cas, les deux géants des télécoms pourraient s’emparer de l’intégralité des fréquences proposées, laissant Free et Bouygues, ainsi que d’éventuels autres volontaires, sur le carreau…

via AFP

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

4 commentaires

  1. "laissant Free et Bouygues, ainsi que d’éventuels autres volontaires, sur le carreau" N'y avait-il pas une histoire comme quoi les lots pour la 4G n'étaient réservés qu'aux opérateurs déjà existant (donc Orange, Bouygues, SFR, et Free) et ne permettrait donc pas à un nouvel entrant de postuler ?

  2. nouknouk a écrit :
    "laissant Free et Bouygues, ainsi que d’éventuels autres volontaires, sur le carreau" N'y avait-il pas une histoire comme quoi les lots pour la 4G n'étaient réservés qu'aux opérateurs déjà existant (donc Orange, Bouygues, SFR, et Free) et ne permettrait donc pas à un nouvel entrant de postuler ?
    non

  3. nouknouk a écrit :
    "laissant Free et Bouygues, ainsi que d’éventuels autres volontaires, sur le carreau" N'y avait-il pas une histoire comme quoi les lots pour la 4G n'étaient réservés qu'aux opérateurs déjà existant (donc Orange, Bouygues, SFR, et Free) et ne permettrait donc pas à un nouvel entrant de postuler ?
    Non, plutôt une pirouette de communication de la part d'Éric Besson qui avait expliqué que de nouveaux arrivants POURRAIENT très bien obtenir une licence. En pratique, la procédure ne privilégie absolument pas un quelconque nouvel entrant ; ces derniers ont juste la possibilité de postuler au même titre que les opérateurs déjà connus (encore heureux, me direz-vous). Quand on voit les tarifs demandés, on ne sait pas qui aurait les reins suffisamment solides pour enchérir et débarquer "sans prévenir" sur le marché... tout en étant en mesure d'assurer les coûts de déploiement et d'itinérance 2G/3G auprès d'un opérateur déjà en place.

  4. Réagir sur le forum