Licence 3G : Martin Bouygues invite Free à baisser ses marges

70

Vous reprendrez bien un peu de mauvaise foi ?

Dans une interview fleuve accordée aux Echos, Martin Bouygues fait feu de tout bois et s’exprime violemment sur la candidature de Free à la quatrième licence 3G.

Parmi les arguments exposés, M. Bouygues n’hésite pas à accuser Free de faire des marges déjà trop confortables sur le marché de l’ADSL, et de proférer quelques menaces concernant l’impact de Free sur le marché de l’emploi. Attention les yeux !

Il commence tout d’abord par affirmer que l’activité ADSL de Free est « bien plus profitable que Bouygues Telecom » et que « Free serait donc déjà bien inspiré de réduire un peu ses marges sur l’ADSL avant de penser à venir sur le mobile ».

Une déclaration étonnante lorsque l’on sait que les marges des opérateurs de téléphonie mobile en France sont connues pour être parmi les plus confortables dans le monde (de l’ordre de 30% chez Bouygues)… une marge digne de l’industrie du luxe ! Et ne parlons pas de la condamnation des trois opérateurs français pour entente illicite sur les tarifs, fin 2005…

Néanmoins, ce n’est pas tout. M. Bouygues pense également que pour 1 milliard d’euros, Free ne peut pas déployer un réseau 3G, « sauf à faire le coucou sur le réseau des opérateurs en place ». On se souvient qu’il avait déjà utilisé le même terme méprisant pour qualifier les MVNO (opérateurs virtuels de téléphonie mobile).

Mais l’argument le plus marquant, s’adressant directement au gouvernement, reste la menace à l’emploi.

« Si le gouvernement autorise un nouvel entrant à venir faire de l’ultra- » low cost  » dans le mobile, il prend une lourde responsabilité. A terme, une guerre des prix peut provoquer de 10.000 à 30.000 pertes d’emplois chez les opérateurs. Ce sont des choix lourds de conséquences, surtout s’il s’agit de favoriser quelqu’un qui n’investit pas ! »

D’aucuns se souviendront que de tels arguments avaient déjà été brandis lors de l’arrivée fracassante de l’offre Freebox sur le marché de l’ADSL. Finalement, tous les opérateurs ADSL ont fini par s’aligner sur les tarifs proposés par Free, tandis que ce marché n’a jamais été aussi florissant…

Quoi qu’il en soit, à l’heure où le destin de la quatrième licence 3G n’a jamais été aussi incertain, la candidature de Free, malgré les dires de M. Bouygues, semble bien crédible… sinon, pourquoi s’inquiéterait-il autant ?

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

70 commentaires

  1. M. Bouygues n’hésite pas à accuser Free de faire des marges déjà trop confortables sur le marché de l’ADSL ! LOL :-D mort de rire !!!! L'hopital qui se fout de la charité ! hé, Mr Bouygues, avant de faire des déclarations aussi stupides, vous devriez déjà balayer devant votre porte. Ce n'est pas Free qui est critiqué pour ces tarifs élevés en téléphonie, mais bien les opérateurs téléphoniques dont vous êtes l'un des portes drapeaux... Il me semble de mémoire que c'est plutôt grace à Free que les tarifs en ADSL sont tirés vers le bas.

  2. Même pas honte ! Qui veut tuer son chien, l'accuse de la rage ! Au fait, il n'y avait pas un équidé qui s'appelait Martin ? ( Non ! Je n'ai pas dit le mot ! ) :(

  3. Surfeurdu33 a écrit :
    Moi je rigole de voir tous les opérateurs mobiles s'affoler de la possible arrivée de Free sur le marché.
    +10 : s'ils n'avaient pas la trouille, il ne gigotteraient pas autant. Pour le reste, rappelez-moi quelles sociétés ont été condamnées pour entente illicite (ici et ici) déjà ? :twisted: Bref, chacun joue son petit rôle pour défendre ses bibilles. On devrait plutôt parler d'un non événement concernant cette interview...

  4. D'un cote Free est accusé de faire de grosse marge et devrait penser à baisser ses prix avant d'attaquer un nouveau marché. Pour rappel tous les opérateurs pratiques le même prix instauré initialement par Free à son entrée dans l'ADSL. et de l'autre, Bouygues menace licenciement en cas d'entrée en téléphonie de Free dit "low cost". Alors Free est donc low cost à forte marge. Originale. C'est inquiétant, ce monsieur est dirigeant d'une très grande entreprise, j'espère juste pour ses nombreux employés qu'il est tout juste mauvais en communication.

  5. Freenews a écrit :
    M. Bouygues n'hésite pas à accuser Free de faire des marges déjà trop confortables sur le marché de l'ADSL
    Parfais Mr Bouygues sur ce seul point, pourquoi ne proposez-vous pas une solution Triplay "Full Services" moins cher que Free ????? Petit point sur l'offre BBox la plus proche de Free : 29.90€/mois => pas de TNT et magnétoscope : +5€/mois (Mr Bouygues ne seriez-vous pas en train d'enfler vos clients ???) Mauvaise fois quand tu nous tiens.....
    barbapapaz a écrit :
    J'espère vraiment qu'il n'y aura aucune interférence politique
    FAUX : Mr Bouygues est le copain qui prêté son bateau au Petit Nicolas. Il va falloir un renvoie d'ascenseur...... Rien n'est fait au hasard en politique!!

  6. De toute maniere il y a toujours entente entre les opérateurs faut pas se leurer, quand on voit leurs offres AUCUN des 3 ne se démarque reellement! Nous somme pris pour des vaches à lait! Vivement que free arrive!

  7. Incroyable Ceux qui traitaient free de doux reveur (il y a quelques années) avec son offre non viable : la freebox V1 Lui repprochent haujourdui d'avoir des marges confortables Jusqu'a quand vont ils nous prendre pour des cons à ce point il faut boycotter les 3 vautours du mobile heureusement on peut s'informer sur le net sinon on pleurerait sur le sort de ces 3 raketteurs qui nous pompent au moins 2000 euros par ans pour simplement parler quelques heures avec nos gsm Quand FREE aura son réseau gsm ou autre ils vont à leur tour payer ce racket honteux soutenue par les pouvoirs public FRANCAIS VOUS AVEZ VOTEZ ALORS PAYEZ MAINTENANT voila la devise de nos dirigeants copains avec tout ces margoulins

  8. Réagir sur le forum