Les syndicats de télécoms demandent une enquête sur le réseau Free Mobile

60

Les syndicats CFE-CGC/UNSA Télécoms (dont la branche FT-Orange avait déjà violemment attaqué Free Mobile) ont adressé mardi une lettre à Jean-Ludovic Silicani, président de l’Arcep (Autorité de régulation des télécoms).

Se faisant l’écho de récents doutes sur le réseau de Free, accusé par certains d’être éteint en totalité ou en partie, les syndicats réclament au régulateur le lancement d’une enquête pour vérifier que le quatrième entrant respecte toujours ses obligations de couverture.

« Nous avons de fortes inquiétudes quant au niveau d’investissement réalisé par Free Mobile dans son réseau et à sa capacité à écouler le trafic conformément à ses obligations », expliquent-ils dans la lettre. « Dans notre rôle de défense de l’emploi, nous souhaitons que l’Arcep s’assure que les niveaux d’investissement réalisés par Free Mobile sont conformes à ses obligations réglementaires ».

Rappelons qu’à la mi-décembre 2011, l’Arcep a confirmé, suite à un audit, que Free Mobile respectait ses impératifs soit une couverture de plus de 27% de la population en 3G.

Source : Le Figaro

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

60 commentaires

  1. Il arrive que des syndicats soient manipulés ?
    A "l'insu de leur plein gré" ?
    Manipulés et/ou infiltrés ?
    Je n'affirme rien, je pose des questions.. C'est tout.
    Ensuite,

  2. C'est abérration tout ceci.
    Un les syndicat sont toujours en recherche de visibilité surtout avec les élections à venir.
    D'autre part, le raccourci qui consiste à indiquer qu'avec l'arrivée de Free il va y avoir des suppressions d'emploi est complètement démagogue.
    Ca voudrait dire, Français, vous qui payez des impôts, merci de payer cher les opérateurs en place pour qu'ils puissent embaucher du monde car vu que il va falloir baisser nos coûts et qu'on ne souhaite pas trop baisser les dividendes de l'autre coté pour nos actionnaires, il est nécessaire de mettre des personnes au chomage..
    Allons-y, mettons tout dans un pot commun et puis on divise tout de façon égale quel que soit le travail effectué ou pas...

  3. Syndicat de merde pour cela ces les meilleurs si jamais on touche a leurs avantages.
    Voir le recit de sealink, edf, gdf pour la critique rien a dire mais pour faire avanver les choses zero.
    Pour orange ces un revenu supplementaire donc les syndicat non rien compris comme dab

  4. Quand il s'agit de démolir les syndicats sont toujours en première ligne pour faire croire à ceux diminués mentalement qu'ils travaillent, mais pour construire il n'y a plus personne, sauf au moment des élections pour renouveler leur petit mandat de protégés ...:lol:

  5. Mais de quoi je me mêle? Les syndicats n'ont rien d'autre à foutre? Defendez vos travailleurs au lieu vous branler la nouille. C'est abhérent ça.
    Quelle belle stratégie

  6. Orange n'avait qu'à pas prendre ses clients pour des vaches à lait... Fallait bien que ça tombe un jour ou l'autre! C'est le revers de la médaille de la politique menée par les opérateurs sur l'entente des prix afin que le marché soit le moins concurrentiel possible (d'ailleurs interdit mais tellement difficile à prouver). Ils ont tellement engrangé que maintenant, il n'est plus possible pour eux d'être aussi compétitifs car ils ont beaucoup trop de charges salariales notamment. Fallait pas se reposer sur ces lauriers...

  7. Réagir sur le forum