Le choix de l’équipementier de Free Mobile fait polémique (MàJ)

13

Si l’équipementier télécom qui fournira ses principales infrastructures à Free Mobile est toujours inconnu, l’inquiétude quand au choix d’un équipementier chinois, au détriment de groupes européens comme Alcatel-Lucent, n’a jamais été aussi vive (on vous en parlait déjà en novembre dernier).

Selon LeMagIT, Free devrait limiter ses commandes au chinois Huawei (avec lequel il serait actuellement en discussions), et faire en partie appel à Alcatel-Lucent, groupe de télécommunications européen. Une information démentie par Huawei, qui affirme que « rien ne permet aujourd’hui de dire que le nouvel opérateur se fournira chez l’un ou l’autre des équipementiers présents sur le marché ». Néanmoins, c’est tout de même ce scénario qui semble se dessiner. Toujours selon la même source, la pression politique aurait contraint Free à trouver cette solution, plus diplomatique.

Côté syndical (CFC-CGC / Unsa Télécoms), les propos appellent à une réglementation sur le sujet : « Il faut que Free achète auprès d’équipementiers européens, puisqu’il dispose de licences qui sont des concessions sur le territoire européen ». En d’autres termes : si un opérateur bénéficie des autorisations de commercialiser ses offres sur un territoire donné, les règles du jeu devraient l’obliger à ne pas aller s’équiper ailleurs. Le président de l’Arcep, Jean-Ludovic Silicani, a de son côté estimé qu’il s’agissait d’un « vrai problème de politique industrielle », sous-entendant que l’Arcep n’est pas qualifiée pour légiférer et que c’est aux ministres de se pencher sur la question.

Il faut toutefois relever que Free n’est pas le seul sur le banc des accusés ; SFR a, selon La Tribune, passé commande de plusieurs gros équipements (des stations pour le sud de la France) début décembre, délaissant ainsi son précédent fournisseur, Nokia Siemens. Huawei a donc bel et bien déjà son ticket d’entrée pour la France…

Mise à jour 22:35 : ajout de quelques précisions/rectifications

Souorce : LeMagIT

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

13 commentaires

  1. C'est un débat assez classique mais il ne faut pas se leurrer, Huawei est désormais un des leaders mondiaux en équipements Telecom avec Ericsson, Alcatel-Lucent, Nokia-Siemens-Network (NSN). De même Huawei a déjà équipé des opérateurs Français. il est du coup assez logique pour Free de se tourner vers ce fournisseur (mais pas uniquement car il est risqué de mettre tous ses oeufs dans le même panier) pour créer son réseau surtout que le cout des installations va être un paramètre primordial pour Free qui ne va surement pas proposer un réseau 3G "innovant" dès le démarrage. Le principal atout du réseau Free 3G avoué est le cout pour les utilisateurs donc logiquement ils vont se tourner vers un fournisseur qui leur fera un bon prix ! Tous les opérateurs (et Orange group n'est pas le dernier) font jouer la concurrence lors d'appels d'offre et n'hésiterons pas à passer sur du Huawei si la réponse fournie est la meilleure en technique et en cout global. C'est la "loi du marché" !

  2. hé ben, sur ce coup si cela se concretise les equipementiers europeens ne craignent pas la concurence chinoise...pourquoi ne pas faire la meme chose sur le textile et l electromenager, l automobile et j en passe?

  3. Et alors ! Quoi de plus normal que d'acheter à la concurrence. Alcatel-Lucent vend ses produits plus cher en France qu'à l'étranger. Il est donc tout à fait logique que Free (tout comme SFR) s'équipe à moins cher pour des produits équivalents voir même plus performants.

  4. Et pourquoi pas obliger l'ensemble des Opérateurs mobiles opérant en france à nous fournir exclusivement des terminaux téléphoniques ALCATEL, SAGEM ou pire BULL (ben ouais tant qu'à penser au pire, allons y) Tant qu a mettre de la pression autant le faire intelligement et récupérer le milliard d euro d amandes aupres de SFR et FT pour le non respect des objectifs de couvertures 3G pour financer le déploiement de la fibre en zone peu dense...

  5. Ne nous emballons pas, Alcatel-Lucent comme autres fournisseurs d'équipements a des usines en chine, pour la raison que nous connaissons tous (main d’œuvre moins chère). D’ailleurs je n'invente rien c'est Alcatel-Lucent qui le dit sur son site http://www.alcatel-lucent.com/innovationatwork/transcript_innovationatwork_03_F.pdf Que ce soit Huawei ou Alcatel-Lucent, la finalité est la même. Nous aurons notre réseau. Free a besoin de faire des économies sur le déploiement de l'infrastructure en vue de proposer des offres plus compétitives et attrayante. Nous n'en serons que gagnants.

  6. @Sylvebarbe: trouveras tu également normal que ton boulot soit supprimé parce qu'un concurrent chinois de ton employeur fait la même chose moins cher? ça se discute... mettre sous perfusion les entreprises locales, ce n'est pas une solution, mais d'un autre coté, le libre échangisme, tout le monde dans ce pays en subit ou subira les consequences d'une façon ou d'une autre. aujourd'hui le seul moyen de contrer des huawai mis en oeuvre par nos décideurs, c'est soit de délocaliser la R&D dans un pays moins cher que la Chine pour les dirrigants, soit de s'aligner sur ces pays en termes d'avantages sociaux. l'autre problème c'est que dans l'autre sens, la chine ne se gêne pas pour favoriser ses équipementiers locaux en ouvrant son marché quand sa l'arrange. les opérateurs là bas sont toujours controler par l'état et Huawai et ZTE se réserve la part du lion sur ce marché.

  7. @ThierryL, je suis contre les delocalisation, mais bon puisque la majorité accepte de laisser partir depuis des années la production francaise et que le consommateur n est pas regardant sur le sujet, et bien allons dans le mur! Je ne compte plus le smilliers d exemples de delocalisation, que ce soit les sous traitants infra reseau, de l automobile, les hotline etc etc donc free devrait pouvoir acheter a qui bon lui semble

  8. C'est du grand n'importe quoi encore .. Retour au protectionnisme en temps de crise. Non mais sérieusement, on achète ou on veut bordel .. c'est fou ça ..

  9. Mouais en même temps ça geule parce que Huawei c'est chinois mais ça fait des années que les backbones des différents opérateurs en place sont à 90% sur du Cisco ...

  10. snickerss a écrit :
    C'est du grand n'importe quoi encore .. Retour au protectionnisme en temps de crise. Non mais sérieusement, on achète ou on veut bordel .. c'est fou ça ..
    Pas si simple. Les conditions de concurrence ne sont respectées a la base en chine. Le Gatt ne nous est pas si favorable. Donc pourquoi pas favoriser du CEE. et arreter de se torturer avec du pseudo protectionnisme que tous pratiquent.

  11. Réagir sur le forum