L’ANFR conforte Free dans son lancement 4G et lance une carte de couverture sur smartphones

19

L’ANFR, Agence nationale des fréquences, fait autorité en matière de couverture et de déploiement des opérateurs mobiles sur le territoire. Son avis sur le lancement de la 4G par Free, remis en cause par nos ministres, pourrait donc être intéressant…

Cité par La Tribune, le directeur général de l’ANFR, Gilles Brégant, a indiqué qu’il ne voyait pas particulièrement de souci à ce qu’un opérateur lance son service 4G, ne voyant pas l’intérêt d’un seuil minimal de couverture par exemple. « Interdit-on la commercialisation d’une nouvelle marque de yaourts parce qu’elle n’est pas disponible partout ? », a-t-il comparé, rappelant par ailleurs qu’il existe déjà « beaucoup de régulation en la matière ».

En ce sens, la régulation n’oblige pas les opérateurs à faire plus ce que ce qui est prévu dans leur licence 4G : ainsi, les 4 opérateurs sont tenus de couvrir 25% de la population en 4G en octobre 2015. Mais rien ne les empêche de lancer leur service avant, sur une plus petite partie de la population…

Ceci étant dit, le besoin de comparer la couverture des différents opérateurs en 4G reste important. L’ANFR annonce donc ce jour le lancement d’une application pour smartphones, Cartoradio Mobile, disponible sous iOS et Android. Celle-ci permet de consulter la couverture pour chaque opérateur, selon la base de données d’antennes de l’ANFR ; il s’agit d’une version mobile du site Cartoradio, déjà bien connu.

Cartoradio Mobile peut être téléchargé gratuitement :

- pour iOS sur App Store

- pour Android sur Google Play

- Retrouvez tous nos articles sur le lancement 4G de Free Mobile

Source : La Tribune

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

19 commentaires

  1. Bonjour
    Merci du soutien objectif de l'ANFR à FREE
    Je suis scandalisé par des pseudos ministres dits "de gauche" qui font tout pour mettre des bâtons dans les roues au premier opérateur qui a permis aux classes modestes d'accéder à la téléphonie mobile à un coût abordable. Ca donne du baume au coeur d'avoir quitté ceux qui se sont gavés sur notre compte pendant des années..
    Dans une période de crise où les finances des ménages sont au plus bas, comment oser essayer d'intimider celui qui améliore le budget des français....
    Moi je reprend les termes d'une publicité qui que je cautionne à cent pour cent...."Merci FREE"

  2. « Interdit-on la commercialisation d’une nouvelle marque de yaourts parce qu’elle n’est pas disponible partout ? »


    Même si sur le fond de son raisonnement il n'a pas tort, dommage qu'il n'ait pas trouvé un exemple plus probant pour sa démonstration.

    Imagine-t-on pouvoir acheter n'importe où un yaourt, puis au moment où l'on en a l'envie ou le besoin de le déguster, découvrir que ce n'est pas possible, car il n'est consommable que dans quelques faibles portions du territoire ?

  3. Ou imagine qu'on t'offre un yaourt mais qu'en contrepartie, tu ne peux le consommer que dans certains endroits ?

    Tu le jètes ou tu le prends ? Bha moi, je le prend.  :P

  4. La 4G n'est pas disponible chez moi, ça n'empêche pas les opérateurs de faire de la pub et commercialiser la 4G… Par contre, si j'investis dans un téléphone qui accepte la 4G, j'activerai sans doute l'option pour pouvoir en bénéficier quand je suis dans une zone couverte  :)

  5. Sicabol a écrit :

    La 4G n'est pas disponible chez moi, ça n'empêche pas les opérateurs de faire de la pub et commercialiser la 4G… Par contre, si j'investis dans un téléphone qui accepte la 4G, j'activerai sans doute l'option pour pouvoir en bénéficier quand je suis dans une zone couverte  :)


    C'est bien connu : la méthode que les 3 "opérateurs historiques" utilisent est la même que pour la 3G :
    annoncer de façon tonitruante un nouveau service,
    te faire "payer" un prix certain l'achat du mobile (soit disant compatible),
    te faire "payer" un prix certain le forfait mobile (soit disant compatible),
    tout cela pour que ces opérateurs rentrent dans leurs coûts niveau déploiement et coût de la licence 4G,
    mais en attendant rares seront les moments où nous aurons véritablement de la 4G sur notre mobile compatible 4G car niveau antennes il n'y en a pas beaucoup sur le territoire.

    Moralité dans tout ça : au même titre que la 3G à l'époque, il est "urgent d'attendre" avant de se ruer sur un forfait 4G et un mobile 4G.

    Faut attendre qq années le temps que les opérateurs aient agrandis leur couverture et même !
    2015 on parle de 25% de la population...

    La 3G a encore de belles années "folles" devant elle !
    Le temps que les réseaux d'antennes s'installent !

    Pour ca que mon idée de mutualisation des 4 réseaux en 1 (vu que les 4 réseaux font peu ou prou la même chose : à savoir du service de téléphonie mobile) est judicieuse car le coût de déploiement et d'entretien d'un réseau n'est pas négligeable.
    Et le temps que les opérateurs déploient chacun leur réseau nous serons déjà à la sortie de la 5G ! lol

  6. Je constate que tout le monde est derrière Xavier Niel. Je n'ai plus rien à dire, sinon que mes contradicteurs favoris, comme Ohmonbato, et les autres ont disparu de la circulation, dommage ;)

  7. jonesindiana a écrit :

    Je constate que tout le monde est derrière Xavier Niel. Je n'ai plus rien à dire, sinon que mes contradicteurs favoris, comme Ohmonbato, et les autres ont disparu de la circulation, dommage ;)

    Il faut dire que les prévisions et certitudes  de certains ont été sérieusement mises à mal ces derniers temps. Comme on le dit, il faut savoir penser en dehors de la "boîte" (sic), il y a toujours plusieurs chemins pour aller à un endroit. Avoir la capacité d"imaginer et de créer des alternatives est une force majeure.

  8. Réagir sur le forum