Fréquences 4G : les résultats connus dès la semaine prochaine

10

Les gagnants des nouvelles fréquences 4G mises en jeu sur la bande 800 MHz, aussi appelées fréquences « en or », seront connus dès la semaine prochaine, selon l’ARCEP (Autorité de régulation des télécoms).

Tout juste une journée après la clôture des candidatures, et l’annonce du dépôt de quatre dossiers par les principaux opérateurs (Orange, SFR, Bouygues et Free), le président de l’ARCEP Jean-Ludovic Silicani annonce, au micro du 12-15 de BFM Business, que les résultats des enchères 4G seront connus « la semaine prochaine ».

Plus convoitées que les précédentes fréquences 4G (sur la bande des 2,6 GHz), en raison de leur meilleure capacité à couvrir de longues distances, ces lots devraient également être disputés à des tarifs plus élevés : le gouvernement a ainsi fixé le prix de réserve de ces licences à 1,8 milliard d’euros. Malgré cela, il faudra compter sur un risque d’interférences avec la TNT, qui touche tout particulièrement un des lots mis en jeu, et qui pourrait bien coûter cher à l’opérateur qui en hérite…

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

10 commentaires

  1. Bah la du coup je pense que le lancement de FreeMobile va attendre la décision de l'ARCEP .... Quitte à faire une annonce et la fête autant que ce soit vraiment pour la total.

  2. J'ai écouté l'interview, moi. "Malgré cela, il faudra compter sur un risque d’interférences avec la TNT, qui touche tout particulièrement un des lots mis en jeu, et qui pourrait bien coûter cher à l’opérateur qui en hérite..." Le président de l'ARCEP dit le contraire, qu'il existe des solutions simples et peu coûteuses à cette interférence, qui pourrait de plus être assez localisée. Il a aussi indiqué qu'on pouvait s'attendre à une belle souscription, il cafouillait un peu mais j'ai cru comprendre qu'on serait autour de 2.5 milliards (le minimum était 1.8 milliards). Ça aurait du sens pour free d'attendre le résultat de cette enchère la semaine prochaine pour déterminer le prix de ses offre, je pense...

  3. Avec ou sans cette licence Free , sera de toute façon en 4G , ca ne modifie pas le prix de leur offre mais le cout du déploiement de leur antennes pour les 60% du territoires qui restent a faire et qui coûtera le plus cher.

  4. Bonjour,

    Didi126 a écrit :
    J'ai écouté l'interview, moi. "Malgré cela, il faudra compter sur un risque d’interférences avec la TNT, qui touche tout particulièrement un des lots mis en jeu, et qui pourrait bien coûter cher à l’opérateur qui en hérite..." Le président de l'ARCEP dit le contraire, qu'il existe des solutions simples et peu coûteuses à cette interférence, qui pourrait de plus être assez localisée.
    L'état lui demande de maximiser les revenus générés par ces enchères. C'est normal qu'il essaie de mettre en valeur sa "marchandise"... Si tu avais lu les conclusions du test effectué à Laval, tu saurais qu'en fonction des cas, le coût pour pour corriger le problème peut monter à plus de 100 € par logement. Autant dire que l'opérateur qui empochera le lot "A" a intérêt à provisionner quelques millions pour traiter les interférences. A+ Xavier

  5. Pour le pb de la TNT de toutes façons d'après la conclusion de l'ARCEP ce sera une caisse financer par l'intégralité des opérateurs bénéficiant dune tranche dans la bande des 800 qui sera constituer pour résoudre les problèmes. Donc il n'y a pas à se battre pour ne pas avoir la tranche, juste pour avoir la plus grosse... en sachant que les moins disant sur la bande 2,6 ont encore beaucoup d'argent sous le pieds pour des enchère sur la 800 donc Free devrait être logiquement le moins bien positionner. Ce qui en soit n'est pas très grave pour remplir leurs objectifs. Précision pour hiroko, 30% de la population c'est en gros 5% du territoire... y a du boulot pour le reste ;-) Surtout si l'objectif à 10 ans est de 90% du territoire sur ce coup!

  6. Réagir sur le forum