Free pourrait “jouer gros” sur les fréquences 700 MHz

0

Les opérateurs sont peu enthousiastes face au projet de vente de nouvelles fréquences 4G sur la bande des 700 MHz, récupérées au monde de l’audiovisuel par le gouvernement. Tous, sauf un…

Free Mobile, qui est le seul des quatre opérateurs à n’avoir rien décroché lors de la précédente mise aux enchères (800 MHz), voit ce nouveau lot de fréquences comme une aubaine. Si le lot qu’il détient déjà sur la bande des 2600 MHz lui permet d’assurer une 4G rapide (jusqu’à 150 Mbps, tout comme Orange), le trublion ne dispose pas de fréquences basses, qui permettent une meilleure couverture du territoire avec moins d’antennes. Après que son projet de rachat du réseau mobile de Bouygues ait été avorté, l’achat d’une nouvelle licence sur la bande 700 MHz est sa meilleure chance.

Comme le souligne les Échos, Free va « évidemment se positionner » sur ce dossier, et sa santé financière lui permet de miser gros aux enchères. Une telle perspective a de quoi inquiéter Orange, SFR et Bouygues, nettement moins enthousiastes à l’idée de mettre à nouveau la main à la poche pour des fréquences dont ils n’ont pas forcément besoin, mais sur lesquelles ils seront probablement obligés de miser quand même… simplement pour ne pas laisser le gros du lot à un concurrent pour une bouchée de pain.

La partie d’échec à 4 a déjà commencé…

Source : Les Échos

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.