Free Mobile ouvre un centre d’appels à Colombes

11

Pour les 100 000 ans qui viennent

À l’approche de la commercialisation de son offre Free Mobile, Free s’attend visiblement à un déferlement de nouveaux abonnés et entend bien répondre à la demande avec une hotline à la hauteur.

Selon les informations glanées par Le Figaro, Free vient d’ouvrir un nouveau centre d’appels en région parisienne, à Colombes (Hauts-de-Seine). Dans la région, celui-ci rejoint le dispositif déjà constitué de centres à Paris, ainsi qu’à Vitry-sur-Seine.

Spécialement créé pour l’arrivée de l’activité mobile du groupe, le centre de Colombes devrait pouvoir accueillir 800 personnes, à ajouter aux quelques 700 postes du centre de Vitry-sur-Seine. Les téléconseillers seront chargés de la gestion du service client, mais aussi de la prise en charge des nouveaux abonnements.

Déjà doté de 4000 téléconseillers répartis dans ses centres d’appel historiques (à Paris, Bordeaux, Marseille et Casablanca), Free compte sur l’ouverture de ces deux nouveaux centres pour gérer l’afflux de demandes attendu dès le lancement de Free Mobile. « Notre pic d’activité sera atteint dans les dix jours suivant le lancement. Il faut tenir la charge », explique un responsable de Free au Figaro.

Maxime Lombardini, DG du groupe Iliad, confie en outre que « tous les appels sont pris en charge par des salariés de Free à 100%. Nous n’avons pas de prestataire externe ». Sans pour autant sacrifier la qualité de service : « nous voulons soigner nos abonnés. Dans un marché mature, il est de plus en plus important de délivrer un service client de grande qualité. La rumeur nous prête parfois un service de moindre qualité que nos concurrents. C’est faux ! », martèle-t-il.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

11 commentaires

  1. C'est clair que Free est très attendu. Par contre si l'offre n'est pas vraiment attractive, ca fera un beau flop... et les personnes recrutées passeront du statut de salarié Free au statut de chomeurs !

  2. Si ils pensent avoir un pic 10 jours après le début de commercialisation, nous pourrions faire un pronostique pour un lancement le 12 déc, donc un pic le 22 déc, 3 jours avant Noël.

  3. Moi je connais des personnes qui mon dit de pas prendre de risque a prendre un forfait pour noel au dernier moment car si sous le sapin il y a pas le cadeau pour des problème de livraison ça crains free veux faire un coup de pub pour noël c est loupé les personnes n achète pas les cadeaux 3jours avant noël

  4. tangi77 a écrit :
    Moi je connais des personnes qui mon dit de pas prendre de risque a prendre un forfait pour noel au dernier moment car si sous le sapin il y a pas le cadeau pour des problème de livraison ça crains free veux faire un coup de pub pour noël c est loupé les personnes n achète pas les cadeaux 3jours avant noël
    Ouais m'enfin, des problèmes de livraison de carte SIM.. Faut le vouloir.

  5. oliewan a écrit :
    C'est clair que Free est très attendu. Par contre si l'offre n'est pas vraiment attractive, ca fera un beau flop... et les personnes recrutées passeront du statut de salarié Free au statut de chomeurs !
    Je pense que Free a assez d'expérience dorénavant pour ne pas rencontrer ce genres de problématique..

  6. Toujours des spéculations mais pour le moment tant qu'il n'y a pas de feu vert de l'ARCEP rien ne va se lancer. Pour Noël c'est déjà trop tard et je ne pense pas qu'on table sur une date de lancement par rapport à Noël. Le principe c'est d'ouvrir le plus tôt possible pour avoir une offre en janvier, le 6 Décembre on n'offre plus de lignes ou de téléphones pour Noël a moins d'avoir envie de prendre des risques sous le Sapin.

  7. si d"après Free " Notre pic d’activité sera atteint dans les dix jours suivant le lancement " ce serait pour la mise en place de Free mobile le 14 ce qui correspond pour un afflux à partir du 25/12...à suivre

  8. Pic d'activité atteint en 10 jours ? Soit ils s'attendent à un pic "timide" soit ils vont mettre le paquet en publicité dès le lancement. Ou alors je sous-estime le volume d'internautes qui suivent avec passion les rumeurs-buzz sur free mobile.

  9. C'est bien de prévoir un centre d'appel apres ça serait encore mieux de pas surtaxé les appels à tout va. Sinon c'est clair que Free a raté le Noel 2011.

  10. oliewan a écrit :
    C'est clair que Free est très attendu. Par contre si l'offre n'est pas vraiment attractive, ca fera un beau flop... et les personnes recrutées passeront du statut de salarié Free au statut de chomeurs !
    Vu que ce sont des embauches en CDI au pire il seront ré affecté à la hotline ADSL. Comme ce qui avait été fait avec le centre au maroc à la fermeture du 118 818

  11. Réagir sur le forum