Eric Besson exige une nouvelle vérification du réseau Free sous 10 jours

64

L’Arcep pourquoi faire ?

Le ministre de l’Industrie, de l’Energie et de l’Economie numérique, Eric Besson, a adressé jeudi une lettre au directeur général de l’ANFR (l’Agence nationales des fréquences radioélectriques), lui réclamant la réalisation de nouvelles mesures du réseau de Free Mobile sous dix jours.

Selon le contenu de la lettre, décrit par La Tribune, le ministre décide de contrecarrer l’initiative de l’Autorité de régulation des télécoms (Arcep), en demandant à l’ANFR de réaliser son propre audit et lui faire parvenir les résultats directement. L’Agence devra estimer « la population couverte par le réseau de l’opérateur (Free), évaluée à partir de simulations réalisées au moyen des données à (sa) disposition ».

Il semblerait qu’un vent de défiance souffle entre le ministre et l’Autorité de régulation des télécoms : alors que l’Arcep a annoncé qu’elle communiquera le résultat de son nouvel audit du réseau Free début mars lors d’une conférence de presse, le ministre affiche une volonté nette de court-circuiter cette initiative en réclamant un audit de l’ANFR… au plus tard le 29 février !

Fin janvier déjà, Eric Besson était soupçonné de vouloir s’approprier l’action de l’Arcep, quitte à émettre pour cela un courrier présumé antidaté. Étrange bras de fer…

Source : La Tribune

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

64 commentaires

  1. Freenews a écrit :

    Le ministre de l'Industrie, de l'Energie et de l'Economie numérique, Eric Besson, a adressé jeudi une lettre au directeur général de l'ANFR (l'Agence nationales des fréquences radioélectriques), lui réclamant la réalisation de nouvelles mesures du réseau de Free Mobile sous dix jours.

    Lire l'intégralité de la news


    Eric Besson a démenti l'info sur twitter....

  2. En même temps, sous dix jours (ouvrés ?)...
    Les personnels de l'ARCEP, comme ceux de l'ANFR, ou de leurs sous-traitants qui font 'pour de vrai' les mesures, ne doivent pas travailler le samedi, ni le dimanche, pour ce genre de mesures...
    Donc, encore une fois, le Ministre Besson de gesticulerait--il pas plus qu'il n'agit ?

  3. loggoi a écrit :


    Le ministre de l'Industrie, de l'Energie et de l'Economie numérique, Eric Besson, a adressé jeudi une lettre au directeur général de l'ANFR (l'Agence nationales des fréquences radioélectriques), lui réclamant la réalisation de nouvelles mesures du réseau de Free Mobile sous dix jours.

    Lire l'intégralité de la news


    Eric Besson a démenti l'info sur twitter....

    Au contraire, il la confirme, mais prétend qu'il n'a fait qu'accéder aux demandes de l'Arcep. Par ailleurs, ce tweet n'a pas valeur journalistique puisqu'il passe par son compte personnel (avec un ton pour le moins douteux) et non par celui de son cabinet.

    On verra si l'Arcep confirme (ou infirme) avoir demandé de l'aide à Eric Besson dans les prochains jours ;)

  4. Yoann Ferret a écrit :

    On verra si l'Arcep confirme (ou infirme) avoir demandé de l'aide à Eric Besson dans les prochains jours ;)
    Déjà fait :
    http://www.arcep.fr/index.php?id=8571&tx_gsactualite_pi1[uid]=1482&tx_gsactualite_pi1[backID]=1&cHash=526fec2e34
    L'ARCEP a également souhaité faire part au ministre chargé de l'industrie, de l'énergie et de l'économie numérique que, de façon générale et dans le cadre du renforcement de la coopération qu'il a souhaité récemment entre l'ARCEP et l'ANFR, établissement public placé sous sa tutelle, l'Autorité juge souhaitable que les moyens techniques de l'ANFR puissent être utilisés pour faciliter les contrôles de couverture des réseaux des opérateurs mobiles menés par l'ARCEP.

  5. Yoann Ferret a écrit :


    [quote author=Freenews link=topic=77730.msg963880#msg963880 date=1329742800]
    Le ministre de l'Industrie, de l'Energie et de l'Economie numérique, Eric Besson, a adressé jeudi une lettre au directeur général de l'ANFR (l'Agence nationales des fréquences radioélectriques), lui réclamant la réalisation de nouvelles mesures du réseau de Free Mobile sous dix jours.

    Lire l'intégralité de la news


    Eric Besson a démenti l'info sur twitter....

    Au contraire, il la confirme, mais prétend qu'il n'a fait qu'accéder aux demandes de l'Arcep. Par ailleurs, ce tweet n'a pas valeur journalistique puisqu'il passe par son compte personnel (avec un ton pour le moins douteux) et non par celui de son cabinet.

    On verra si l'Arcep confirme (ou infirme) avoir demandé de l'aide à Eric Besson dans les prochains jours ;)


    En résumé, sa main droite fait ce qui est demandé à sa main gauche ... tout en s'ignorant. Pas nouveau, tout cela.

  6. eric12 a écrit :


    On verra si l'Arcep confirme (ou infirme) avoir demandé de l'aide à Eric Besson dans les prochains jours ;)
    Déjà fait

    Oui. Mais non. Dans la lettre citée par la Tribune, le cabinet d'Eric Besson demande à être destinataire des résultats de l'ANFR, et non pas l'Arcep. Méfiez-vous de ce que vous interprétez, bon sang !

  7. Yoann Ferret a écrit :

    Oui. Mais non. Dans la lettre citée par la Tribune, le cabinet d'Eric Besson demande à être destinataire des résultats de l'ANFR, et non pas l'Arcep. Méfiez-vous de ce que vous interprétez, bon sang !
    J’interprète pas, justement, je lis et je réponds. Dans votre précédent message vous dites "On verra si l'Arcep confirme (ou infirme) avoir demandé de l'aide à Eric Besson dans les prochains jours".
    Donc je répond oui, l'Arcep a demandé l'aide de l'ANFR via le "ministre chargé de l'industrie, de l'énergie et de l'économie numérique", qui, il me semble, est bien Monsieur Besson.
    Après OK, il a demandé que les résultats lui soit transmis, mais ceci n'a aucun rapport avec mon message. J'ai parfois l'impression que c'est vous qui interprétez un peu trop et qui voyez de l'anti-free partout.

  8. Réagir sur le forum