Des débits HSPA+ pour Free Mobile en itinérance ?

0

T’es chez Free, t’es pas (encore) 4G Ready

Alors qu’Orange, SFR et Bouygues Telecom ont tous trois débuté la commercialisation de la norme HSPA+ et même Dual Carrier (H+), permettant d’atteindre des débits jusqu’à 48 Mbps, on est sans nouvelles de Free Mobile sur le sujet…

Surprise, pourtant ; sur Twitter, @anarion288, un utilisateur de Free Mobile, montre ainsi que différents tests de débit réalisés chez Free Mobile, sur une antenne Orange (en itinérance) dépassent nettement le débit théorique maximum possible chez Free.



Atteindre les 20 Mbps, comme démontré dans ce test, n’est pas possible avec la norme 3G+, qui permet un débit en téléchargement jusqu’à 14,4 Mbps (c’est d’ailleurs le débit maximum communiqué par Free Mobile sur son site officiel et dans sa brochure). Une seule explication est possible : ces débits ont été obtenus grâce à la norme HSPA+ en itinérance sur le réseau d’Orange. Le téléphone utilisé (un iPhone 5) est bien compatible, et les multiples mesures écartent la possibilité d’un bug de l’application Speedtest utilisée pour mesurer les débits.

En l’absence de toute information officielle à ce sujet, on peut émettre plusieurs hypothèses :

- Orange n’a pas encore fermé les vannes du HSPA+ aux abonnés Free Mobile, mais cela ne saurait tarder ;

- pour des raisons techniques, Orange ne peut peut-être pas restreindre l’accès au HSPA+ pour les abonnés Free Mobile facilement ;

- Free et Orange proposent volontairement du HSPA+ pour les abonnés Free Mobile, ou réalisent des tests grandeur nature en vue de cette arrivée.

Le dernier cas de figure est peu probable, du moins tant que Free Mobile ne propose pas également le HSPA+ sur son propre réseau. Dans la déclaration d’intention rendue à l’Arcep au moment de sa licence, Free annonçait qu’il serait en mesure de proposer des débits jusqu’à 28 Mbps en 3G : il peut donc s’agir de cela.

En revanche, point de Dual Carrier (H+) jusqu’à 48 Mbps pour le nouvel entrant. celui-ci requiert l’usage de gammes de fréquences contigües, espacées d’au moins 5 MHz. Or Free ne dispose actuellement que de gammes de spectre restreintes (de 5 MHz duplex chacunes) sur les bandes 2100 MHz et 900 MHz, ce qui ne devrait pas lui permettre, sauf surprise, de proposer du Dual Carrier sur son propre réseau.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.