4G : l’alliance sacrée des opérateurs pour l’Euro 2016

2

En France, le football, c’est sacré. Et quand l’Hexagone s’apprête à accueillir l’Euro 2016, pour la première fois depuis plus de trente ans, les quatre opérateurs mobiles mettent leur moyens en commun pour déployer la 4G dans les stades.

Orange, Free, Bouygues Telecom et SFR main dans la main pour proposer un réseau mobile irréprochable aux nombreux spectateurs venus assister aux matchs de la compétition. Voilà un tableau que l’on ne voit pas tous les jours. Les quatre concurrents se sont mis d’accord dès 2014 sur un plan de déploiement commun : Orange s’est chargé du déploiement dans six stades, dont le Stade de France, tandis que SFR et Bouygues Telecom se répartissent les quatre stades restants. Free, arrivé sur le tard dans le marché des opérateurs mobiles, participe financièrement à l’opération.

Selon un principe de mutualisation bien connu, les antennes sont communes à tous les opérateurs. À charge pour chacun d’apporter ensuite ses équipements afin de raccorder les antennes à son propre réseau.

Le Figaro indique que, pour ce déploiement hors du commun, les opérateurs ont pu pour la première fois poser leurs équipements à l’intérieur même des stades — et non plus à la périphérie comme cela se faisait habituellement. Ainsi, jusqu’à 32 antennes permettent de couvrir l’intégralité du Stade de France. Au Parc des Princes, 28 antennes se répartissent l’espace dans les gradins, et une douzaine d’autres viennent compléter le dispositif sur la pelouse.

Source : Le Figaro

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

2 commentaires

  1. La mauvaise langue que je suis fera remarquer que nous avons un exemple classique des "interventions de mutualisation" des différents opérateurs.
    Orange mène la danse avec 6 sites
    BT & SFR suivent "de loin" avec 2 sites chacun
    et Free.... participe financièrement.....

  2. Les abonnés, à part les quelques uns qui pourront s'offrir des billets, de Free Mobile préfèrent prioritairement voir l'arrivée de nouvelles antennes ailleurs que dans des stades.

  3. Réagir sur le forum