3G : Free Mobile indemnise ses abonnés mécontents, à hauteur de 12 €

4

Fait rare dans les télécoms : suite à une action groupée de l’UFC-Que Choisir, Free Mobile indemnise ses abonnés, mécontents de la qualité des services 3G, entre janvier 2012 et octobre 2015.

Cette procédure est le fruit d’un accord amiable entre Free Mobile et l’UFC-Que Choisir, association de consommateurs à l’origine d’une action de groupe contre l’opérateur. En jeu, une indemnisation pour les abonnés ayant rencontré des « désagréments » sur leur ligne mobile 3G, entre le lancement de l’offre Free Mobile jusqu’au 20 octobre 2015. Cette indemnisation s’élève à 1 € par mois, dans la limite maximale de 12 euros.

Free procède actuellement à l’envoi d’un e-mail aux utilisateurs concernés, afin de les informer de la procédure :

Cher(e) abonné(e),

Vous avez choisi Free pour votre offre de téléphonie mobile et nous vous en remercions.

Dans le cadre d’une démarche amiable engagée à la suite de réclamations de certains abonnés insatisfaits lors de l’utilisation des services 3G fournis par Free Mobile suivant le lancement de ses services, l’UFC-Que Choisir et Free Mobile ont conclu un accord visant à dédommager les abonnés actuels au Forfait Free à 19,99€/mois (ou 15,99€/mois) qui auraient pu subir des désagréments entre janvier 2012 et le 20 octobre 2015 lors de l’utilisation des services 3G.

Cette indemnisation, sous forme de réduction sur facture, s’élève à 1€ par mois, dans la limite de 12 euros. Un formulaire en ligne est disponible sur l’Espace Abonné de votre ligne 06 xxxxxxxx à l’adresse https://mobile.free.fr/moncompte/index.php?page=indemnisation

En tout état de cause, pour vous offrir un service toujours plus performant, Free déploie depuis plus de 6 ans son propre réseau à l’échelle nationale. Ainsi, le propre réseau de Free couvre à fin mars 2017 plus de 90% de la population en 3G et déjà plus de 80% de la population en 4G. Free poursuit de manière intensive le déploiement de son propre réseau avec pour objectif de couvrir la quasi-totalité de la population à terme.

Nous vous remercions de votre confiance.

Sincères salutations,
L’équipe Free

Comment en bénéficier ?

Tous les abonnés au forfait Free Mobile à 19,99 € (ou 15,99 € avec la réduction Freebox) durant la période concernée sont éligibles. Il suffit de se connecter à l’espace abonné Free Mobile, puis de sélectionner l’option « Accord UFC-Que Choisir – Free Mobile : Formulaire d’indemnisation » sous le numéro de ligne.

Il faut ensuite vérifier l’exactitude des informations via un formulaire pré-rempli, compléter la demande d’indemnisation avec le nombre de mois de préjudice subi et la période concernée (à titre indicatif), signer numériquement et valider.

Ce n’est pas fini : Free expédiera alors par la Poste une version papier du formulaire qu’il conviendra de signer et renvoyer (dans une enveloppe pré-affranchie fournie), en tout état de cause avant le 21 juillet 2017. L’indemnisation, d’1 euro par mois dans la limite de 12 euros, sera réalisée sous forme de réduction sur l’une des deux factures suivant la réception du formulaire par Free Mobile.

Conformément aux règles habituelles lors d’une telle action de groupe, en acceptant le remboursement de Free Mobile, vous renoncez par ailleurs à toute autre action individuelle contre Free sur la qualité des services 3G jusqu’au 20 octobre 2015.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

4 commentaires

  1. L'indemnisation peut paraitre ridicule, mais multipliée par le nombre d'abonnés, cela chiffre.
    Personnellement, j'y renonce, même si je confirme qu'en 3G, c'est vraiment catastrophique.
    Même la 4G me semble moins rapide depuis quelques semaines.
    C'est bien simple, lorsque j'étais en Italie, la data 3G en roaming était plus rapide que ma 4G nationale !

    J'aurais préféré que UFC Que Choisir impose une obligation de service dans les mois à venir, au lieu de cette indemnisation qui ne fait pas avancer le schmimblick !

  2. Merci pour l'info.
    Je trouve que l’indemnisation est un geste sympa de la part de Free. Quand on souscrit chez Free on sait à quelle qualité de service s'attendre (mais le prix y correspond). Et sans engagement si les personnes sont restées, c'est qu'elles trouvaient leur compte. Sinon elles pouvaient toujours partir.
    Sinon je ne vois pas comment me faire indemniser si j'étais chez Free à cette date-là puis parti puis revenu à nouveau chez Free. Un petit bonus ne ferait pas de mal mais je ne vais pas passer mon temps pour ça.

  3. arpa463x a écrit :

    Sinon je ne vois pas comment me faire indemniser si j'étais chez Free à cette date-là puis parti puis revenu à nouveau chez Free. Un petit bonus ne ferait pas de mal mais je ne vais pas passer mon temps pour ça.


    Si tu n'as pas d'historique, je dirais comme pour les personnes qui sont partis et pas revenu en les attaquant en justice par toi même.

  4. Réagir sur le forum