Free : de très bons résultats sur le déploiement de la 4G au mois d’avril

0

La crise sanitaire n’a pas pour autant affecté le déploiement de la 4G chez Free pour le mois d’avril 2020. C’est ce qui ressort des derniers chiffres publiés par l’ANFR aujourd’hui et qui mettent en exergue 331 nouveaux sites supplémentaires pour l’opérateur.

Image

Il s’agit certes d’un des résultats les plus bas depuis plusieurs mois mais il était d’évidence que l’activité ne pouvait pas se poursuivre dans des conditions jugées normales durant les dernières semaines écoulées.

La progression reste cependant constante par rapport aux mois précédents.

Ces résultats sont cependant à analyser avec prudence au regard de la situation actuelle et ne seront véritablement certifiés qu’à la lumière des mois suivants.

Une activité fortement perturbée et cela se remarque.

Free a cependant réaffirmé son dynamisme durant cette période compliquée tant au niveau de la sécurité des techniciens que des conditions d’accès aux infrastructures, ce qui ne l’empêche pas de prendre la tête du déploiement, devant Orange, avec 270 nouveaux supports activés pour la 4G, malgré une présence moins affirmée dans la bande des 700 MHz qui totalise une présence de 25 204 sites ouverts au total.

Orange quant à lui n’a procédé qu’à la mise en place de 200 sites supplémentaires, une situation largement contrebalancée avec ses excellents résultats enregistrés ; 1 000 antennes ont en effet été activées, ce qui place l’opérateur historique loin devant la concurrence.

Une situation simplifiée grâce à l’Ordonnance du 25 mars 2020.

Pour rappel, le gouvernement a mis en place une procédure dérogatoire extrêmement simplifiée dès la mise en place de l’état d’urgence sanitaire.

Cette Ordonnance prévoit notamment des procédures déclaratives plus brèves et soumises uniquement à une obligation d’information auprès des instances en charge de leur examen de manière à assurer la continuité du service dans les meilleures conditions possibles et éviter une paralysie du secteur.

Une procédure simplifiée qui a permis la délivrance de pas moins de 29 dérogations par l’ANFR dont la majeure partie a bénéficié à SFR.

Concernant la 5G, l’activité a rencontré elle aussi un ralentissement notable avec la délivrance de 9 autorisations uniquement, ce qui porte le nombre total de stations en test à 488 dans la bande de 3,5 GHz.

Des résultats qui devront être confirmés ou infirmés dans le courant du mois prochain avec les données relevées sur le mois de mai.

Source ANFR.

Partager

A propos de l'auteur

Responsable légal, responsable d’édition, auteur et hébergeur.

0 commentaire

    Réagir sur le forum