Free confirme ses bons résultats malgré la crise

0

L’année 2019 s’était achevée sur une note largement positive pour le groupe Iliad, qui se trouve confirmée avec la publication de ses résultats pour le premier trimestre de l’année.

Des résultats particulièrement bienvenus alors que la crise sanitaire a impacté lourdement les déploiements de Fibre, acteur majeur économique dd la stratégie du Groupe tout au long de cette année.

Et pour l’heure, cet impact demeure la grande inconnue, même si l’ensemble des opérateurs est affecté. Nous en saurons plus lors de la publication des résultats du deuxième trimestre qui interviendra dans le courant du mois de juillet prochain.

Car si le déploiement a pris du retard, cela entraîne forcément un recrutement en berne, ce qui n’est pas de bonne augure, alors que l’empreinte fibre d’Iliad était parvenue à atteindre 1,5 millions de logements supplémentaires ces derniers mois.

Un déploiement fibre partiellement en perte de vitesse malgré la crise.

Aujourd’hui, Free s’est discrètement rapproché de la barre des 2 millions d’abonnés dans le domaine, atteignant ainsi pendant la crise sanitaire, ses objectifs fixés sur 2020. Ou presque, mais qui placent l’opérateur de Xavier Niel loin devant Orange.

Une perte de vitesse certes mais un gain d’abonnés particulièrement notable avant la crise qui ne devrait engendrer sur l’intégralité de l’année et les prévisionnels établis, qu’un léger ralentissement qui sera par ailleurs généralisé.

Du côté de l’internet fixe et du mobile, la capacité de recrutement n’a pas faibli puisque Free peut s’enorgueillir respectivement de 47 000 et 13 000 abonnés supplémentaires dès le début de l’année 2020, ce qui est son meilleur résultat trimestriel depuis plusieurs années.

Là aussi les résultats sont là et clairement significatifs de l’effort de croissance poursuivi par le Groupe durant ces derniers mois et qui commencent à porter leurs fuits.

En effet, si les recrutements ont connu un ralentissement durant la crise sanitaire, les résiliations ont rencontré le même effet, les abonnés préférant conserver leur opérateur durant ces dernières semaines plutôt que se hasarder vers une portabilité jugée risquée.

Free comptabilise cependant un nombre total de 6,507 millions d’abonnés Freebox, ce qui est pas loin de son record enregistré en 2017, un ana avant la sortie de la Freebox Delta.

Même si la V8 semble retardée et que les enchères 5G sont une fois de plus décalées, bastions sur lesquels Free pensait baser sa stratégie de poursuite de la croissance sur l’année 2020, la gestion de la crise sanitaire a été faite dans la maîtrise, ce qui devrait permettre une belle stabilisation des résultats sur le reste de l’année.

Ou du moins une casse limitée, mais ça nous ne le saurons qu’au mois de juillet.

Source : présentation des résultats d’Iliad au 1er trimestre 2020

Partager

A propos de l'auteur

Responsable légal, responsable d’édition, auteur et hébergeur.

Les commentaires sont fermés.