Free appuie sur l’accélérateur des ouvertures de sites 4G

0

Et Free se positionne même en pole position, talonnée par Orange, avec pas moins de 500 nouveaux sites ouverts dans le courant du mois d’octobre 2019 selon l’Agence Nationale des Fréquences qui a publié aujourd’hui les derniers résultats recueillis.

Source ANFR

Un déploiement record qui compense les mauvais chiffres annoncés toute l’année durant.

Au total ce sont donc à la date du 1er novembre 2019, 49 047 sites 4G qui ont fait l’objet d’une autorisation de la part de l’ANFR dont « 43 563 en service tous opérateurs confondus » soit une augmentation estimée entre 1,2 et 1,3 % sur l’ensemble des données d’évaluation.

Source ARCEP – tableau de synthèse déploiement 4G – 1er novembre 2019

Free amorce une progression constante depuis plusieurs mois et sort clairement du lot puisque l’opérateur de Xavier Niel est le seul à réaliser cette performance, avec pour rappel 390 ouvertures de sites en 4G sur le seul mois de septembre 2019, ce qui ne lui était pas arrivé depuis plusieurs années.

Free : une capacité de déploiement hors normes sur les mois de septembre et octobre dernier.

Au total au mois de septembre dernier, Free comptait pas moins de 13 987 sites ouverts dont 1038 installés sur la bande fréquence 700 MHz, ce qui était d’ores et déjà conséquent.

Non satisfait de ces résultats obtenus dès la rentrée, Free a entendu accélérer sa fréquence de déploiement en développant non seulement ses infrastructures dans la bande 700 MHz mais également en procédant à l’ouverture de 1500 sites supplémentaires dont 1000 sur cette bande fréquence convoitée, portant ainsi le nombre total d’antennes en 700 MHz à pas moins de 10000 avant le terme de l’année 2019 qui était l’objectif initialement fixé.

Des chiffres qui sont particulièrement éloquent sur le portail open data de l’ANFR.

Le déploiement 4G cas pratique indispensable conforme aux engagements du New Deal avant les enchères 5G.

Cette situation s’inscrit favorablement pour Free en marge des enchères 5G dont la procédure doit être mise en place dans les semaines qui arrivent, malgré sa nette position d’outsider dans le nombre d’autorisations de sites expérimentaux (8 pour Free contre 311 pour Orange).

Source ANFR

L’accélération du déploiement de la 4G démontre avant toutes choses la capacité de Free à déployer ses infrastructures et respecter voire dépasser les conditions posées tout autant par l’ARCEP que par l’ANFR et c’est bien là le principal.

Source : communiqué de presse ANFR.

Partager

A propos de l'auteur

0 commentaire

    Réagir sur le forum