Free amorce un virage avec 180° avec la Pop

6

On s’attendait à être surpris.. mais pas de cette manière là et au premier coup d’oeil, on peut dire qu’elle nous a décontenancés cette Pop, avec son format et son design minimalistes, et le peu d’informations transpirant de l’extérieur sur ses capacités réelles.

A dire vrai, la première réflexion que nous nous sommes faite c’est « elle ne peut pas envoyer du lourd » avec ce format là !

Le format massif de la Delta, avec son serveur triangulaire et sa barre de son imposante, nous ont également induit en erreur et laissé penser que justement, pour pouvoir se faire une place, une box se devait de balancer tout ce qu’elle avait dès le premier regard.

Grossière erreur car si la Pop est la plus petite box du marché, droite sortie de la poche arrière du pantalon de Xavier Niel lui-même lors de la keynote de mardi dernier, on peut dire qu’elle peut se vanter d’en avoir sous le capot, s’inscrivant ainsi en rupture complète avec tout ce qui avait pu être auparavant la marque de fabrique Free.

Et tout ne tient pas à la taille car avec ses 39,99 €/ mois soit un tarif plus abordable que la Delta, elle se révèle compétitive.

Mais au-delà de son allure, cette box cache surtout un virage à 180° pour l’opérateur, qui entend fermement (et c’est un gimmic très largement entretenu par Xavier Niel lui-même) renouer avec son ADN d’origine :

“La Freebox V8 (…) est donc le parfait mix entre les attentes de nos abonnés et cet ADN si particulier qui caractérise Free depuis toujours”, a-t-il précisé à de nombreuses reprises, de manière à ce que le message puisse avant toutes choses, être bien intégré dans les esprits.

Mais pas uniquement car il faut se rappeler que le contexte ne se prêtait véritablement pas à sortir un nouveau produit pour différentes raisons et pas des moindres :

  • climat anxiogène;
  • issue de confinement ;
  • plans sociaux chez les concurrents les plus directs comme SFR;
  • perspectives économiques souvent ternes au niveau de l’emploi et des priorités des usages ;
  • règles sanitaires drastiques pas nécessairement compatibles avec un lancement aussi important ;
  • début des congés d’été particulièrement attendus…

Et l’on peut dire que tout allait à contresens … un contrepied nécessaire qui au-delà de la perspective d’un nouvel outil ultra efficace quant à l’intégralité de ses fonctionnalités, semble avoir fait du bien.

  • lancement vitaminé ;
  • la constitution d’une équipe qui se distingue par sa jeunesse pour la conception de tout ce qui tourne autour de l’interface Okee ;
  • préservation de l’emploi et poursuite des embauches ;
  • keynote diffusée depuis l’extérieur …

Autant de détails qui caractérisent une volonté manifeste de s’inscrire une nouvelle fois à contre courant et qui se poursuit non seulement dans le renouvellement de l’identité visuelle tournant autour de la box, que des campagnes de communication qui en vantent les mérites.

Une nouvelle ère qui est également le fait de Céline von der Weid, arrivée dernièrement dans l’équipe de communication du Groupe et qui a manifestement gagné ses premiers galons en interne avec ce projet.

Reste à savoir si la réussite commerciale sera par la suite au rendez-vous.

Partager

A propos de l'auteur

Responsable légal, responsable d’édition, auteur et hébergeur.

6 commentaires

  1. Bonjour,
    Cet article semble de parti pris pour faire la promotion du nouveau produit.
    L’ADN de free c’était une offre unique, à un prix cassé par rapport à la concurrence (29,99). Cette box est tout à fait dans le marché, dans le prix et les fonctionnalités. Une nouvelle interface TV n’est pas très révolutionnaire.

    Cette box étant annoncée depuis bien longtemps, l’excuse du contexte pour faire passer la pilule semble tomber à plat.

  2. Les fans se plaignent d’une offre qui ne casse pas les prix.

    Sérieusement, en 2020, vous pensez vraiment qu’il est encore possible d’être à 29,99 euros ?
    Seule peut-être la Red Box pourrait se placer en tant que concurrente à ce niveau mais… Un support client désastreux, un boitier fabriquée en chine, moins de chaine TV, seulement 8h d’enregistrement cloud, un débit pas toujours au rendez-vous…

    Ne me dites pas que vous auriez voulu un lecteur blue ray ? Ici il est possible de profiter de 100 heures d’enregistrement cloud.

    Oui c’est vrai, il semblerait que tous les concurrents s’alignent sur les même tarifs. Mais le rapport qualité prix (petit cours de marketing, seul un client peu parler de rapport qualité prix, pas le vendeur) reste quand même bien impressionnant.
    J’aurais aimé un 35 voir un 38 euros pour l’effet waouh, mais n’abusez pas non plus, Free renoue vraiment avec son « ADN ». Est-ce que le forfait mobile à 10 euros ne rattraperait pas un peu ça ?

    Bien sur on peu être énervé par les frais de migration, l’envoi de la box TV et répéteur à 10 euros chacun, un prix qui ne titille pas la concurrence, l’absence de wifi 6. Mais ce débat est quand même plus intéressant que « Free a changé, les prix ne sont pas cassés, nous voulons une box à 5 euros avec smartphone offert ! »

  3. la Free révolution échanger pour la pop , j’ai des micro coupures que javais pas avant sauf une le soir degouter

  4. Cette box n’est vraiment pas une évolution mais un alignement sur le marché !
    Elle fait le beau jeu pour les GAFAMs,UBER et la « culture » Yankee, ils auraient pu au moins conserver les chaînes de MyCanal et Xavier Niel aurait pu mettre en avant Mediawan :
    • D’abord pour Google avec le système Androïd (bonjour la vie privée et le piratage des données personnelles à des fins financières !). Vive la vie degooglelisée !
    • La chaîne d’Amazon : Prime Video
    • Netflix
    Et de plus du FOOT (Uber) dont je n’ai rien à foot ! (Il faut attirer les mouches avec du miel)

    Alors qu’on perd le disque dur interne et encore pire la possibilité d’enregistrer les émissions aussi bien dans la box que sur un PC. L’enregistrement dans le cloud, payant au-delà de 100h, n’est en gros qu’un replay pour les chaînes qui n’en possèdent pas ! Puisqu’il est impossible d’exporter ces enregistrements.
    Plus de Freeplugs avec obligation d’utiliser la WIFI !
    C’est vraiment décevant …Tout ce qui faisait l’essence et l’intérêt de FREE disparaît. Les Free boxes deviennent des produits complètement alignés sur tous les autres du marché.

    La Freebox Révolution aura été le dernier bon produit, il aurait suffi d’améliorations touchant la qualité de l’image avec la 4K et du son avec le Dolby Atmos et les freenautes étaient équipés pour les années à venir.