Plan fibre national : le gouvernement écoute France Telecom

29

Quand la fibre facilite le transit intestinal

La Tribune fait des révélations sur le plan fibre national que Nicolas Sarkozy devrait dévoiler dans le courant du mois de décembre. Selon le journal, contre toute attente, le gouvernement aurait décidé de céder aux exigences de France Telecom, qui fait blocus depuis des mois, au détriment de tous les autres opérateurs.

Souvenez-vous ; la mésentente entre FT et l’Etat était palpable, France Telecom était défavorable à la création d’une entité commune (une sorte d’opérateur mutualisé, en partie financé par l’Etat, chargé de fibrer les zones peu denses et peu rentables). Il s’agissait pourtant de la solution préférée par l’Etat, mais aussi par Free et SFR. Face à cette situation, France Telecom fait blocus, gèle ses investissements ; le plan fibre national est compromis.

Aujourd’hui, la Tribune nous apprend que le gouvernement aurait finalement cédé à France Telecom : comme le préconisait Didier Lombard, PDG de l’opérateur historique, le plan fibre national ne devrait pas se baser sur la création d’une entité mutuelle mais sur une logique d’appel à projets. Chaque opérateur peut se présenter candidat pour uine zone à fibrer ; un d’entre eux pourra être retenu et bénéficiera alors de l’aide financière gouvernementale. Cette solution semble clairement à l’avantage de France Telecom, jugé plus apte à remporter l’appel à projets dans de nombreuses zones… Lombard lui-même l’avait sous-entendu, non sans une pointe d’ironie.

Nous ne cachons pas que c’est une assez grave nouvelle pour le déploiement de la fibre en France, qui pourrait diminuer considérablement la libre concurrence en créant notamment des « monopoles locaux ». D’autant que, pour le moment, rien n’est précisé sur une éventuelle obligation de mutualisation de la fibre ainsi posée. Selon le journal, la proposition du gouvernement serait actuellement entre les mains de l’Autorité de la concurrence.. Il convient désormais d’attendre d’en savoir plus avant une annonce plus officielle et, peut-être, la réaction des deux principaux opérateurs touchés (SFR et Free).

Source : La Tribune

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

29 commentaires

  1. Ba comme çà, FT aura tous le réseau fibre, et d'ici 20 ans, on parlera de dégroupage pour la fibre. La politique française, pensez à une bonne idée, parlez en autour de vous, si l'idée plait alors faite l'inverse.

  2. haha pas mal ;) c'est juste inadmissible cette histoire ... FT se prend des amandes pour concurence abusive et a coté de ca on leur donne le marché fibre ... c'est nimporte quoi

  3. caveman a écrit :
    Plus ça va et plus cette histoire de plan fibre va finir par ressembler à une coloscopie.
    On dit que les fibres, c'est bon pour le transit...

  4. Réagir sur le forum