Fibre : l’accélération attendue du déploiement n’a pas eu lieu

5

Dans le cadre d’un nouvel observatoire, l’ARCEP (Autorité de régulation des télécoms) fait le point sur le déploiement de la fibre optique FTTH en France. Carte à l’appui.

De l’aveu même du gendarme des télécoms, une accélération du déploiement de la fibre optique sur le territoire est « nécessaire » si les opérateurs entendent respecter leurs objectifs de couverture. Pourtant, ce n’est toujours pas le cas : après des signes encourageants ces deux dernières années, le déploiement de la fibre n’accélère plus, et observe même un « léger ralentissement ».

Cela n’empêche pas les offres existantes de rencontrer un certain succès commercial : par rapport à l’an dernier, à la même période, le nombre d’abonnements très haut débit est passé de 5,1 à 6,5 millions en France. Cette croissance est essentiellement portée par l’explosion du FTTH (fibre optique jusqu’à l’abonné), qui représente désormais presque la moitié de ces abonnements :

  • FTTH : 2,9 millions (45%)
  • VDSL2 >30 Mbps et 4G fixe : 2,2 millions (34%)
  • Fibre avec terminaison coaxiale : 1,4 millions (21%)

Le chemin est encore long pour proposer le THD aux 21,7 millions d’abonnés haut débit, représentés à plus de 98% par les abonnements DSL.

Une carte des déploiements fibre en France

Conscient du manque d’information dont disposent les consommateurs et de la nécessité de mieux informer sur l’évolution des déploiements, l’ARCEP a créé une carte de couverture FTTH à travers le territoire.

Encore largement vierge à l’exception des grandes agglomérations, celle-ci permettra de suivre l’évolution des déploiements, trimestre après trimestre, et de connaître les opérateurs d’infrastructure à l’œuvre. Elle est librement accessible à l’adresse cartefibre.arcep.fr.

Un « mode avancé » permet d’y observer les données par communes, par départements, ou par type de zone réglementaire.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

5 commentaires

  1. normal les opérateurs sont frileux pour l'investissement concernant la fibre
    car comment vendre un service plus cher qui fait rien de plus que l'ADSL? (tv, internet, téléphone)

    il est vraiment temps que l'ARCEP bride le cuivre et le cable pour "forcer" la pénétration de la fibre

  2. Parker_ a écrit :

    normal les opérateurs sont frileux pour l'investissement concernant la fibre
    car comment vendre un service plus cher qui fait rien de plus que l'ADSL? (tv, internet, téléphone)

    il est vraiment temps que l'ARCEP bride le cuivre et le cable pour "forcer" la pénétration de la fibre


    Brider les abonnés, moi j'habite en montagne, je ne verrais certainement pas la fibre avant au moins 15 ans. J'ai la chance comme nombreux villages autour qu'il y'ai un Nra dans mon village.
    Il faut juste purement supprimer le réseau cuivré ou la fibre est présente. Les économies faîtes sur les Nra pourront bénéficier pour les Nro et le réseau.

  3. sebastopaul2016 a écrit :

    Il faut juste purement supprimer le réseau cuivré ou la fibre est présente. Les économies faîtes sur les Nra pourront bénéficier pour les Nro et le réseau.

    Bonjour

    Impossible,  déjà parce que sur une zone dite fibrée, il y a toujours des impossibilités (ou des irréductibles)  au raccordement à la fibre optique.Et si la ligne RTC va disparaitre, le réseau cuivré  a encore de beaux jours devant lui .. et je trouve que ce serait dommage de le supprimer.. on a un maillage historique, important.
    Et puis j'suis pas d'accord, je paye mon abonnement ligne fixe  à Orange (en plus de mon accès Fibre)  et en ADSL les FAI payent une redevance pour chaque ligne ..  Cet argent rentre bien dans les caisses d'Orange pour assurer l'entretien de la Boucle Locale. Pour le moment le réseau RTC est encore présent sur  l'accès cuivre.

    Il y a bien une incitation à la fibre, si on est migré en fibre optique, on ne peut plus revenir en ADSL chez son FAI. Ceci dit une fois migré en fibre, on n'a plus du tout envie de revenir en ADSL  ;)

    Je pense que le problème est ailleurs  pour une éventuelle stagnation, ralentissement  .. par exemple il se dit que l'on manque de spécialistes fibre ..  et la formation de ce personnel est pointue et ne se fait pas d'un coup de baguette magique  .. .

  4. Busyspider a écrit :

    Bonjour

    Impossible,  déjà parce que sur une zone dite fibrée, il y a toujours des impossibilités (ou des irréductibles)  au raccordement à la fibre optique.Et si la ligne RTC va disparaitre, le réseau cuivré  a encore de beaux jours devant lui .. et je trouve que ce serait dommage de le supprimer.. on a un maillage historique, important.
    Et puis j'suis pas d'accord, je paye mon abonnement ligne fixe  à Orange (en plus de mon accès Fibre)  et en ADSL les FAI payent une redevance pour chaque ligne ..  Cet argent rentre bien dans les caisses d'Orange pour assurer l'entretien de la Boucle Locale. Pour le moment le réseau RTC est encore présent sur  l'accès cuivre.

    Il y a bien une incitation à la fibre, si on est migré en fibre optique, on ne peut plus revenir en ADSL chez son FAI. Ceci dit une fois migré en fibre, on n'a plus du tout envie de revenir en ADSL  ;)

    Je pense que le problème est ailleurs  pour une éventuelle stagnation, ralentissement  .. par exemple il se dit que l'on manque de spécialistes fibre ..  et la formation de ce personnel est pointue et ne se fait pas d'un coup de baguette magique  .. .


    L'extinction du réseau cuivre est pourtant bel et bien l'objectif à terme :
    https://www.freenews.fr/freenews-edition-nationale-299/degroupage-2/vers-une-extinction-progressive-du-reseau-telephonique-cuivre

    Et cela permettra des économies non-négligeables car le plus coûteux à l'heure actuelle reste l'entretien des infrastructures (câbles, pylônes...) des lignes téléphoniques.

  5. Yoann Ferret a écrit :

    L'extinction du réseau cuivre est pourtant bel et bien l'objectif à terme :


    Bonjour

    Pourtant Orange dit différemment

    https://www.arcep.fr/fileadmin/reprise/dossiers/cuivre/arret-RTC-orange-30112015.pdf


    et la disparition des premières plaques RTC ne sera effective au plus tôt qu'en 2022

    Je doute fort que ce soit réalisable le  100% fibre en 2022 comme annoncé :)
    D'ailleurs la conclusion de l'article ci dessus  va dans ce sens aussi ;)

    Le rapport ne définit pas de calendrier précis pour cette transition. Néanmoins, le plan Très Haut Débit national mise sur une couverture intégrale du territoire en fibre optique d’ici 2022 ; si ce délai est maintenu, il s’agira donc de la date d’extinction finale du cuivre en France. Rappelons toutefois qu’au rythme actuel de déploiement FTTH, cet objectif semble extrêmement ambitieux, pour ne pas dire irréalisable…


    Mais oui je sais on est ici dans une évolution logique.. mais cela va mettre du temps à se mettre en place..

  6. Réagir sur le forum